Liste des auteurs

LEMONDE.FR avec AFP | 25.02.08

Gaz à effet de serre : les Etats-Unis prêts à un "accord contraignant"

lundi 25 février 2008

A quelques mois de la fin de la présidence de George Bush, les Etats-Unis ont fait de nouveau montre d’un certain assouplissement de leur position dans la lutte contre le réchauffement climatique, lundi 25 février."Les Etats-Unis sont prêts à intégrer un accord international contraignant de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le cadre d’un accord par lequel toutes les grandes économies prendraient des engagements similaires", a déclaré Daniel Price, conseiller du président George Bush pour les affaires économiques internationales, à Paris. Cet accord pourrait être annoncé "en conjonction" avec le sommet des huit pays les plus industrialisés, le G8, début juillet au Japon.

Lors de la conférence de Bali sur le climat, en décembre, les Etats-Unis se sont véritablement joints au processus de dialogue sur la lutte contre le réchauffement. Mais ils avaient alors refusé que l’accord mentionne explicitement des objectifs chiffrés, et insistaient déjà sur la nécessité, selon eux, que les pays en développement participent à l’effort collectif – alors que l’accord de Bali prévoit de reculer l’échéance pour ceux-ci.

"IL EST TEMPS QUE L’UE DÉPASSE L’INVECTIVE"

"C’est très frustrant de voir en permanence suggéré que les Etats-Unis préfèrent des engagements volontaires : je veux le dire clairement, ce n’est tout simplement pas vrai", a regretté Daniel Price, rappelant que son pays a adopté ces dernières années des programmes contraignants de réduction couvrant les huit principaux secteurs émetteurs – tout en refusant un plan global."Il est temps que le dialogue entre les Etats-Unis et l’Union européenne évolue et que l’UE dépasse l’invective. Il faut travailler ensemble pour s’assurer de l’adhésion de toutes les grandes économies" à un accord, a-t-il martelé, ajoutant qu’"il n’y a pas qu’une seule façon ni qu’un seul mécanisme pour approcher ce problème" du changement climatique, en référence au protocole de Kyoto, que son pays est le seul parmi les nations industrialisées à ne pas avoir ratifié.

M. Price, accompagné de Jim Connaughton, conseiller pour l’environnement du président américain, est actuellement en visite à Paris pour préparer la réunion des "économies majeures" polluantes – seize pays responsables de 80 % des émissions mondiales dont ceux composant le G8, mais aussi la Chine, l’Inde, le Brésil ou l’Afrique du Sud... – prévue autour de la mi-avril à Paris. L’administration américaine a lancé ce processus lors du sommet du G8 à Heiligendamm (Allemagne) en juin, avec un premier sommet en septembre à Washington.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !