Liste des auteurs

Entretien réalisé par Pierre-Henri Lab | L’Humanité du 31 janvier 2007.

Jean-Pierre Sotura : « Les usagers seront les grands perdants du projet »

jeudi 1er février 2007 par Pierre-Henri Lab, Jean-Pierre Sotura
Jean-Pierre Sotura, responsable à la CGT énergie, dénonce un projet de désintégration d’EDF.

Pourquoi qualifiez-vous de « non-sens économique » la proposition de la Commission européenne de séparer les activités de production, de transport et de distribution ?

Jean-Pierre Sotura. La proposition de Bruxelles vise en fait au démantèlement des entreprises verticalement intégrées comme EDF en France et EON en Allemagne. L’exemple de la Californie montre qu’une telle séparation conduit à la catastrophe, aux coupures géantes. La désintégration de l’entreprise EDF ne peut conduire qu’à des conflits d’intérêts entre les producteurs, le transporteur et les distributeurs. Ces conflits mettent en péril la sécurité d’approvisionnement en électricité. Enfin la séparation des activités de production et de distribution, conjuguée à la privatisation de cette dernière, ne peut conduire qu’à une hausse des prix. Au final, les usagers ont donc toutes les chances d’être les grands perdants de ce projet de privatisation du réseau de transport d’électricité.

Pourquoi jugez-vous insuffisante la position française sur ce dossier ?

Jean-Pierre Sotura. Il est positif que le gouvernement ait signifié son désaccord vis-à-vis de la proposition bruxelloise. Mais cela ne suffit pas. Les intérêts vitaux de la France comme de l’Europe en matière d’emploi, d’activité industrielle ou de niveau de vie impliquent que le gouvernement s’engage en faveur d’une autre politique européenne de l’énergie.

Quelles sont vos propositions ?

Jean-Pierre Sotura. À l’inverse de ce que prône la Commission européenne, nous pensons que répondre aux enjeux de sécurité d’approvisionnement et de lutte contre l’effet de serre implique d’accroître la maîtrise publique du secteur de l’énergie. Dans ce cadre, nous sommes partisans de la fusion d’EDF et de GDF et de la constitution d’un pôle public de l’énergie, regroupant l’ensemble des entreprises du secteur, capable de réaliser les investissements nécessaires. Nous proposons aussi la création d’une Agence européenne de l’énergie afin de faciliter les coopérations entre opérateurs nationaux.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !