Liste des auteurs

Un article de Marie-Noëlle Bertrand paru dans L’Humanité le 26 novembre 2005

L’alcool, ce tueur en liberté

samedi 26 novembre 2005 par Marie-Noëlle Bertrand

5 millions de personnes ont une consommation abusive d’alcool, dont 2 millions en sont dépendants.

23 000 personnes meurent directement de l’abus d’alcool par an.

Il est impliqué, au total, dans 68 000 décès (violences, accidents...).

L’alcool tue, massivement, et tout le monde s’en fout. C’est le constat pesant que dresse Hervé Chabalier dans un rapport remis au gouvernement cette semaine [1]. Les chiffres ont beau être connus et l’alerte maintes fois lancée, les conclusions de cette enquête, confiée au directeur de l’agence de télévision Capa, lui-même ancien alcoolique et auteur du livre Un dernier pour la route, sont dérangeantes. Pour les pouvoirs publics, d’abord, dont l’action s’avère insuffisante, voire saboteuse. En votant le démantèlement de la loi Evin, l’an dernier, et en faisant « croire aux Français que le vin n’est pas tout à fait de l’alcool puisque l’on peut en vanter les attributs, l’Assemblée nationale ment aux citoyens », accuse Hervé Chabalier. Une concession aux lobbys financiers qui, déjà, avaient failli obtenir que l’on n’informe pas les femmes enceintes des dangers de l’alcool.

Pharynx, larynx, oesophage et foie : l’alcool est responsable de 20 % à 30 % des décès par cancer, souligne encore le rapport. Pourtant, le mot n’apparaît que huit fois dans le plan cancer du gouvernement, quand « cigarettes » est répété trente-neuf fois. Un déni en partie responsable du fait qu’une majorité d’alcooliques - 80 % - ne se soignent pas, un taux qui s’explique aussi par la petitesse des moyens mis en oeuvre. Moins d’un hôpital de plus de 500 lits sur trois dispose d’équipe spécialisée. Quant aux médecins alcoologues, ils restent marginalisés, quand l’addiction n’est toujours pas reconnue, en France, comme discipline universitaire.

Mais les conclusions du rapport sont aussi dérangeantes pour le tout un chacun, plus prompt à condamner l’abstinence que la consommation. Associé à la convivialité, l’alcool est un rite auquel il est socialement coupable de renoncer. On devient alors le « rabat-joie » contraint de se justifier.

Agir pour débanaliser l’alcool, en dénoncer la dangerosité : c’est ce que préconise le rapport Chabalier, qui invite à développer les moyens pour traiter l’alcoolisme. Une maladie dont souffre presque un Français sur dix. Et qu’il est possible de soigner.


Patrick Elineau, directeur général de l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie.

Peut-on dire que rien n’est fait en matière de lutte contre l’alcoolisme ?

Patrick Elineau. Non. Ces trente dernières années, des progrès ont été opérés aussi bien en termes de soins que de prévention. En revanche, ce rapport démontre combien cela reste insuffisant. On peut faire plus et plus vite.

Qu’est-ce qui est le plus dur à combattre : les lobbies alcooliers ou les habitudes sociales ?

Patrick Elineau. Je crois que les lobbies entretiennent bien les habitudes : se contenter de conseiller « à consommer avec modération » est insuffisant : la modération est une notion vague que chacun adapte à sa convenance. Il faut dire nettement qu’au-delà de trois verres par jour pour un homme et de deux pour une femme, l’alcool est nuisible. Mais c’est vrai que les anciens alcooliques subissent la pression du groupe. Tout le monde vous félicitera d’arrêter de fumer. En revanche, on vous dira : « Tu ne vas quand même pas rater un si bon bordeaux ! » C’est pour cela que les campagnes d’information doivent s’adresser à tous et non pas cibler uniquement les femmes, les jeunes...

Entretien réalisé par M.-N. B.

[1] Alcoolisme : le parler vrai, le parler simple. Rapport sur la prévention et la lutte contre l’alcoolisme, Éditions Robert Laffont, 15 euros.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !