Liste des auteurs

Dépèche AFP parue sur lemonde.fr le 3 aout 2006

L’année 2005 a été la meilleure pour l’emploi salarié depuis 2001

jeudi 3 août 2006

L’emploi salarié a augmenté de 0,7 % en 2005, soit 107 800 postes créés, après une hausse de 0,3 % en 2004, selon les données définitives de l’Unedic publiées lundi 31 juillet. "La reprise de l’activité économique en 2004 (+ 2 % de croissance) ne s’était pas traduite par les créations d’emplois normalement escomptées du fait des réserves de main-d’œuvre dans les entreprises, après trois années pendant lesquelles l’emploi n’avait pas suivi le rythme de décélération du PIB", rappelle le régime d’assurance-chômage. "L’année 2005 voit le retour d’une corrélation habituelle entre le PIB (en hausse de 1,2 % sur l’année) et l’emploi", poursuit-il.

La création de 107 800 postes fait de 2005 la meilleure année depuis 2001. Par ailleurs, fin 2005, le nombre de salariés des secteurs concurrentiels totalisait 15 977 870 personnes, à son plus haut historique.

Parallèlement, le nombre d’établissements affiliés à l’assurance-chômage a progressé de 0,3 % en 2005, représentant 4 040 établissements supplémentaires. Cette hausse porte à 1 547 660 le nombre d’établissements dans les secteurs concurrentiels fin 2005.

DYNAMISME DES PETITES ENTREPRISES

Les créations nettes d’emplois ont été les plus dynamiques dans les entreprises de 10 à 19 salariés, où le taux de créations d’emplois est le plus élevé (+ 2,3 %). Un peu plus de la moitié des créations nettes d’emplois en 2005 ont été enregistrées dans les établissements de 5 à 19 salariés (+ 1,5 % sur un an), alors qu’ils ne représentent que 23,9 % des actifs salariés.

Comme en 2004, la hausse des effectifs dans les services (+ 1,3 %, + 147 400 postes) et la construction (+ 3,5 %, + 45 400 postes) a plus que compensé le recul observé dans le secteur industriel, qui affiche une baisse de 2,4 % (- 85 700 postes).

En liaison avec ces évolutions sectorielles, l’emploi féminin a davantage profité de la croissance économique que l’emploi masculin : il progresse de 0,8 % (+ 54 800 salariées), tandis que l’emploi masculin augmente de 0,6 % (+ 53 000 postes).

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !