Liste des auteurs

Une dépèche Avec AFP et Reuters parue sur lemonde.fr le 17 mars 2006

L’épargne en entreprise concernerait près de 5 millions de salariés

vendredi 17 mars 2006

Alors que le gouvernement a soumis aux partenaires sociaux, jeudi 16 mars, son projet de réforme de la participation, une étude publiée vendredi par l’Insee affirme que plus du quart des salariés du public et du privé possédaient début 2004 de l’épargne en entreprise.

"Entre 1998 et 2004, l’épargne en entreprise s’est diffusée auprès de l’ensemble des catégories sociales, tout en restant concentrée sur les salariés à hauts revenus, titulaires de contrats à durée indéterminée et anciens dans l’entreprise", résume l’Insee dans une note établie sur la base des résultats de l’enquête déclarative sur le patrimoine de 2004.

Au total, 4,7 millions de personnes en France métropolitaine ont constitué de l’épargne au titre de la participation et de l’intéressement dans le cadre de l’entreprise, soit 11,5 % des personnes de plus de 18 ans qui ont exercé une activité professionnelle au moins une fois dans leur vie (9 % en 1998).

Dans près de deux tiers des cas (63 %), soit un peu moins de trois millions de personnes, l’entreprise met à leur disposition un plan d’épargne salariale, dispositif créé par la loi du 19 février 2001, dite"loi Fabius". L’épargne en entreprise reste l’apanage des détenteurs de contrats à durée indéterminée, de préférence à temps plein.

DES SOMMES PLUS ÉLEVÉES POUR LES CADRES

Ainsi 3,8 millions de personnes employées avec un contrat à durée indéterminée à temps plein sont détentrices d’épargne en entreprise, soit 23,6 % de cette catégorie d’actifs. Elles ne sont plus que 303 000 parmi les salariés en CDI à temps partiel (11,8 % des effectifs) et 80 000 pour les salariés en CDD, en apprentissage ou en intérim (3,2 % des effectifs).

En 2004, la moitié des détenteurs d’épargne en entreprise possédaient moins de 1 800 euros, 10 % d’entre eux avaient moins de 300 euros et 10 % plus de 14 200 euros. "Bien que ces montants soient probablement sous-estimés lors de la déclaration à l’enquête, ils permettent de prendre la mesure d’une forte dispersion", relève l’Insee. "Les sommes sont plus élevées pour les cadres et de façon moins accentuée pour les professions intermédiaires que pour les employés et les ouvriers", ajoute l’Insee.

L’épargne en entreprise recouvre deux dispositifs liés à l’exercice d’une activité professionnelle : la participation, versée dans les entreprises de plus de 50 salariés et jusqu’à présent bloquée pendant cinq ans, et l’intéressement versé sous forme de prime ajoutée au salaire qui concerne toutes les entreprises.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !