Liste des auteurs

La Tribune.fr - 26/03/07

La Commission européenne approuve le plan français de quotas de carbone

lundi 26 mars 2007
Dans le cadre de la réduction des gaz à effet de serre, la Commission européenne examine en ce moment les plans d’affectation de quotas de carbone de chacun de ses membres. La France s’en sort sans dommages, mais la Pologne et la République tchèque ont vu leur proposition vivement rejetée.

La France a passé le contrôle de l’Europe en matière d’environnement. La Commission européenne a approuvé ce lundi le nouveau plan français d’affectation de quotas de CO2 aux industries "énergivores" entre 2008 et 2012, mais elle a sévèrement réduit les quotas polonais et tchèques.

Les industries françaises seront autorisées à émettre 132,8 millions de tonnes de CO2 par an pendant la période. Ce plan attribue des quotas aux industries très gourmandes en énergie, comme les papeteries ou les usines sidérurgiques, responsables de la moitié des émissions d’oxyde de carbone en Europe.

Ces quotas fonctionnent sur le principe d’une bourse, lorsqu’une entreprise réussi à réduire ses émissions, elle peut revendre sur le marché européen du carbone les quotas inutilisés à celles qui n’y sont pas parvenues. Ce procédé a été mis en place pour aider l’Union européenne à respecter ses engagements du protocole de Kyoto, à savoir, une baisse de 8% de ses émissions de gaz à effet de serre en 2012 par rapport à 1990.

Mais certains Etats-membres font figure de mauvais élèves dans ce plan de réduction. La Commission a en revanche réduit de 26,7% les quotas proposés par la Pologne (à 208,5 millions de tonnes) et de 14,8% ceux de la République tchèque (à 86,8 millions de tonnes).

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !