Liste des auteurs

une dépèche AFP parue sur lemonde.fr le 26 février 2006

La fusion entre GDF et Suez accélère le processus de privatisation de GDF

dimanche 26 février 2006

Suez et Gaz de France, dont le gouvernement a précipité la fusion pour éviter le rachat d’un fleuron du capitalisme français, tentaient de fixer, dimanche 26 février, les modalités d’une opération qui donnera naissance à un géant français et européen de l’énergie.

Mais une dimension a été peu abordée par le gouvernement : la fusion entre les deux groupes implique aussi la privatisation du groupe public, une option risquée socialement et jusqu’alors catégoriquement écartée. La fusion annoncée pose "la question de l’accélération de la privatisation de GDF", a souligné le président de la Commission des Finances du Sénat Jean Arthuis (UDF), égratignant au passage une pratique d’"économie administrée". Car le gouvernement l’avait promis : conformément à la loi adoptée en 2004, l’Etat ne devait pas descendre sous 70% du capital du groupe gazier.

Or la fusion entre GDF, détenu à 80,2% par l’Etat, et Suez, groupe privé de taille supérieure, se traduira mécaniquement par une baisse de la part de l’Etat dans le nouvel ensemble Suez-GDF sous les 50%, en d’autres termes une privatisation de GDF, sauf improbable nationalisation de Suez.

Le Parlement sera donc saisi "dans les plus brefs délais" pour modifier la loi, a déclaré samedi Dominique de Villepin. Jusqu’où l’Etat descendra-t-il ? Le gouvernement ne l’a pas encore précisé, mais Thierry Breton a assuré dans un entretien au Journal du Dimanche que la participation de l’Etat "ne serait en aucun cas inférieure à la minorité de blocage, soit 34%".

Côté syndical, l’amertume est palpable. "Il y a deux ans, lorsque la loi avait été votée au Parlement sur l’ouverture du capital de GDF, il y avait eu des garanties du ministre de l’Economie de l’époque, Nicolas Sarkozy, sur la participation de l’Etat, qui ne descendrait pas en-dessous de 70%. Deux ans après, on remet en cause cet engagement", a déploré Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière. Conscient du risque de tempête sociale, le gouvernement va recevoir lundi matin les syndicats. Et il devra aussi prouver que privatisation ne rime pas forcément avec hausse des tarifs.

En échange de son feu vert à une alliance avec Suez, Gaz de France aurait en effet demandé une carte blanche au gouvernement pour avoir la maîtrise de ses évolutions tarifaires, indiquait une source proche du dossier.


La gauche dénonce une "privatisation avérée"

François Hollande a dénoncé dimanche l’improvisation et la précipitation avec lesquelles le gouvernement a décidé la fusion de Gaz de France "privatisation avérée" de l’opérateur gazier. "Est-ce qu’il fallait annoncer tout de go un samedi, décider un dimanche des choix aussi stratégiques ?", s’est interrogé le premier secrétaire du Parti socialiste sur Europe 1. "On a improvisé pour sauver le groupe Suez. Il fallait absolument pour que le groupe Suez soit mis à l’abri, inventer une solution. On prend Gaz de France dans cette nasse", a-t-il déploré.

Le PS "jouera son rôle" au Parlement quand le gouvernement présentera un projet de loi permettant de baisser la part de l’Etat au sein de GDF, a promis le premier secrétaire.Et en 2007, "si nous revenons aux responsabilités, nous aurons à faire en sorte que la garantie sur le capital public de GDF soit confirmée", a-t-il ajouté.

Le Parti communiste s’est déclaré dimanche "résolument opposé" à la fusion entre Gaz de France "qui entranerait la privatisation substantielle de l’opérateur gazier". Le PCF entend mettre "tout en oeuvre" pour contrecarrer l’opération, notamment au Parlement lors de la modification de la loi régulant la part de l’Etat au sein de GDF."Il est déterminant que les salariés des entreprises concernées et les usagers interviennent dans le débat pour en changer la donne", souligne le PCF. (AFP, Reuters)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !