Liste des auteurs

La Tribune.fr - 15/01/07

La menace d’une grève massive plane sur British Airways

lundi 15 janvier 2007
Les adhérents de Transport & General, syndicat britannique qui représente les intérêts de plus de 8.000 salariés de British Airways, ont voté en faveur d’un mouvement de grève pour protester contre la réforme de leur fonds de pension. La compagnie aérienne cherche à réduire de moitié le déficit de sa caisse de retraite.

Les syndicats font monter la pression chez British Airways (BA). Le plus puissant d’entre eux, Transport & General (T&G), a fait savoir cet après-midi que ses adhérents avaient voté en faveur d’un mouvement de grève pour contrer le projet de réforme du régime de retraites du groupe. Toutefois, les dates ou même la durée de l’éventuel arrêt de travail n’ont pas encore été arrêtées avec précision. Une rencontre est également prévue demain entre T&G et les dirigeants de la compagnie, qui souhaitent éviter le conflit.

"Le personnel de cabine de BA a voté pour dire que la compagnie est allée trop loin. BA doit retrouver la confiance du personnel en négociant plutôt qu’en imposant les changements, et en écoutant ses employés plutôt qu’en négligeant leurs revendications", a déclaré Jack Dromey, le secrétaire général adjoint du T&G, dans un communiqué repris par l’agence AFP.

"Le syndicat fait des retraites l’une de ses principaux chevaux de bataille, pourtant nous venons de conclure seize mois de négociations sur le sujet avec un accord accepté par le T&G et d’autres syndicats", a rétorqué British Airways par voie de communiqué. Mais il semble que le compromis trouvé ne fasse pas l’unanimité chez les syndicats, particulièrement parmi leur base.

Le projet, qui prévoit un rallongement de la durée de travail des employés de la compagnie, a été rejeté vendredi dernier par les stewards du syndicat GMB. Ce syndicat, qui regroupe quelque 2.600 salariés au sol, doit entamer mercredi une consultation de ses adhérents sur l’éventualité d’un mouvement social. De son côté, le syndicat des pilotes de la compagnie doit publier le 9 février les résultats du vote de ses quelque 3.000 adhérents sur le projet. Enfin, le dernier grand syndicat de la compagnie, Amicus, qui regroupe environ 4.000 salariés, doit se réunir le 22 janvier.

Le régime de retraite de la British Airways, qui concerne environ 20.000 actifs et 15.000 retraités, accuse un déficit de 2,1 milliards de livres, soit près de 3,1 milliard d’euros. La compagnie aérienne prévoit de réinjecter 800 millions de livres pour sauver le système en échange d’une réduction des prestations et avantages actuels concédés par les syndicats.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !