Liste des auteurs

un tract de l’UD CGT 13

La précarité ça suffit...

mercredi 16 août 2006 par CGT 13

Devant la forte mobilisation de la jeunesse et des syndicats, le gouvernement a dù reculer et renoncer au CPE.

Une grande victoire ; mais la lutte contre la précarité ne doit pas s’arrêter là.

Avec le CPE, le gouvernement voulait précariser les jeunes, déjà fortement touchés, mais surtout étendre à toutes les entreprises la possibilité de licencier, sans avoir à fournir de motif.

Rappel : en Août 2005, le gouvernement profite des congés pour faire passer en douce le contrat nouvelle embauche qui permet aux entreprises de moins de vingt salariés d’imposer une période d’essai de deux ans et de licencier du jour au lendemain sans avoir à fournir aucune justification... le rêve du patronat !

Alors que la précarité est déjà grande, entre les contrats à durée déterminée, l’intérim, la sous traitance, le temps partiel imposé etc..., le gouvernement aggrave encore la situation en offrant aux employeurs plus de flexibilité et en remettant en cause le code du travail.

Depuis la création du CNE les patrons usent et abusent de ce contrat qui leur permet d’accentuer la pression et d’avoir des salariés pieds et poings liés sans créer le moindre emploi.

Hôtel Balladins de Vitrolles le règne du CNE...le règne de la peur :

L’hôtel Balladins de Vitrolles est constitué d’une quinzaine de salariés, dont la majorité est embauché en CNE.

Ces salariés vivent dans le stress et la précarité absolus, menacés tout les jours d’être licenciés ils exécutent les ordres sans dire un mot, l’employeur ne respecte aucun article du code du travail que ce soit en matière de salaires ou de conditions de travail.

En 3 mois 7 salariés en CNE ont été licenciés abusivement, 3 sont venues à la CGT, et mènent aujourd’hui une action devant le conseil des prud’hommes.

A l’hôtel Balladins on prend et on jette les salariés du jour au lendemain, cet hôtel n’est qu’un exemple des dérives du CNE !

Afin de dénoncer les dérives crées par le CNE nous appelons à un rassemblement devant l’hôtel Balladins le jeudi 24 Août à 12 heures.

(ZI Estoublan, 2 rue Madrid 13127 VITROLLES)

...après le CPE...en finir avec le CNE

lire le compte rendu ici
Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !