Liste des auteurs

Article de AUDE SÉRÈS et FERYEL GADHOUM Publié dans Le Figaro le 12 septembre 2006

Le désordre du fret SNCF fait fuir CMA CGM

mardi 12 septembre 2006 par Feryel Gadhoum, Aude Sérès
L’armateur confie une partie de son trafic terrestre à Veolia Transport.

C’EST un camouflet. CMA CGM, troisième armateur mondial, prend ses distances avec la SNCF. L’armateur vient de conclure un accord avec Veolia Transport pour organiser, à travers deux filiales communes, le transfert par train de ses marchandises à partir des ports français (voir encadré ci-contre). C’est un marché annuel d’environ 150 millions d’euros à l’horizon 2010. Depuis de longs mois, CMA CGM cherchait un partenaire pour développer son offre d’acheminent par train et s’affranchir de la SNCF. La principale raison, selon l’armateur, est la dégradation de la qualité du service rendu par l’entreprise publique.

Retards nombreux, trains perdus... Selon Alain Wiels, directeur général de CMA CGM : « Plus que 15 % des trafics que nous confions à la SNCF ont plus de 24 heures de retard ! » Ce qui est intenable dans la course contre la montre que constitue le transport de marchandises. De plus en plus, les clients souhaitent une prestation complète avec des exigences très strictes sur les délais. Pour résoudre ce problème, l’une des premières pistes de CMA CGM a été de prendre une participation au capital de Naviland Cargo, filiale de la SNCF de transport combiné (associant le transport par rail et par camion) pour les conteneurs déchargés des bateaux. Comme les négociations ont traîné en longueur, CMA CGM a cherché une autre solution. Il l’a trouvée dans son alliance avec Veolia Transport.

Pour le moment, 95 % des conteneurs qui transitent par les ports européens (soit 1,5 million d’EVP, l’unité de base dans le transport maritime) sont acheminés par la route et 5 % par le rail. L’objectif de CMA CGM est que le train soit de 10 % à 15 % d’ici à 2010. Les principaux axes de trafic sont Le Havre-Lyon-Marseille, Anvers-Lyon mais aussi Hambourg-Münich ou de Rotterdam et Zeebruge vers l’Allemagne.

Certes, la SNCF ne perdra pas tous les volumes qui transitent par les ports français : CMA CGM ne confiera que la moitié environ de son trafic ferroviaire à Veolia Transport. « Tout d’abord, nos moyens seront limités dans un premier temps, puisque nous aurons une vingtaine de locomotives, explique Alain Wiels. Par ailleurs, certains flux plus diffus ne sont pas rentables pour nous et nous continuerons à nous adresser à la SNCF. » De son côté, Marc Véro, directeur du fret à la SNCF, relativise. « CMA CGM représente une part minoritaire des clients de Naviland Cargo », dit-il. Il n’empêche : c’est un nouveau contrat qui échappe à la SNCF, après ceux remportés par ses nouveaux concurrents, Veolia et EuroCargo Rail.

Une dizaine d’appels d’offres sont en cours. Ce qui pourrait représenter, selon certains professionnels, plus de 5 % des volumes transportés par la SNCF. Pour l’entreprise publique, cette nouvelle arrive au plus mauvais moment. Sa division fret est engagée depuis 2003 dans un sévère plan de restructuration pour lequel elle bénéficie de 800 millions d’euros de fonds publics. La SNCF cherche à rétablir l’équilibre financier de cette activité, mais les choses sont loin de s’arranger. Au début du mois, le conseil d’administration de la SNCF a entériné que les objectifs du fret pour 2006 - réduire les pertes à 47 millions d’euros - ne seront pas atteints en raison de grèves à répétition et de profonds dysfonctionnements dans l’organisation.


Veolia Transport à train d’enfer dans le fret ferroviaire en Europe.

Le partenariat avec CMA CGM donne un coup d’accélérateur à Veolia dans le fret en Europe.

VEOLIA Transport (ex-Connex) n’a jamais caché ses ambitions dans le transport de marchandises. Stéphane Richard, son directeur général, se fait un plaisir de le rappeler. Son groupe a été le premier opérateur privé à remporter un contrat de transport transfrontalier entre la France et l’Allemagne face à la SNCF. C’était en juin 2005. Depuis, le groupe a ouvert sa propre école pour former des cheminots et ne plus être tributaire des installations de la SNCF. Chaque année, quinze conducteurs de trains quittent les bancs du Campus Veolia.

Le directeur général de Veolia Transport ne se voile pas la face pour autant. Son groupe ne pèse aujourd’hui qu’une centaine de millions d’euros dans le fret en Europe. Or, sur le seul territoire français, le transport de marchandise est un marché de 2 milliards d’euros.

Un petit acteur Veolia est donc encore un petit acteur. « Et les investissements sont énormes », explique Stéphane Richard. Une locomotive coûte 3 millions d’euros et Veolia vient d’en commander une vingtaine. Le partenariat avec CMA-CGM arrive donc à point nommé pour lui permettre de capter une plus grande part de ce marché.

La couverture géographique des deux groupes se superpose parfaitement. « CMA-CGM est un grand armateur sur les ports de Marseille, Le Havre, Rotterdam et Anvers, et nous sommes présents dans le ferroviaire en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique », indique ainsi le numéro un de Veolia Transport. Leurs activités se complètent également : Veolia ne dispose pas de navires de marchandise et CMA-CGM de trains. « Or, de plus en plus de clients demandent un trafic combiné, entre maritime, ferroviaire et routier », affirme Stéphane Richard.

Enfin, le groupe de Jacques Saadé apporte aussi son carnet d’adresses, Veolia Transport n’ayant pas encore un portefeuille clients assez fourni. Pour autant, le groupe ne signera pas tous les contrats avec CMA-CGM. « Nous continuerons à avoir notre propre clientèle », précise Stéphane Richard. Il table sur une croissance comprise entre 25 et 30 % de son chiffre d’affaires fret chaque année. D’ici à 2010, Veolia Transport devrait réaliser entre 500 ??et millions d’euros en Europe. Sans parler de ses ambitions en Chine, toujours avec CMA-CGM.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !