Liste des auteurs

Eliane PATRIARCA | Libération le 17 juin 2007

Les Gorges du Verdon à nouveau sous tension

dimanche 17 juin 2007 par Eliane PATRIARCA
On croyait définitivement écarté le projet d’EDF d’implanter une ligne à très haute tension sur ce site extraordinaire. Il revient par la bande. Explications.

Le répit a duré moins d’un an. L’été dernier, les habitants des gorges du Verdon, qui luttent depuis plus de vingt ans contre le projet de construction d’une ligne à très haute tension (THT), obtenaient gain de cause devant la plus haute juridiction française. Par son arrêt du 10 juillet, le Conseil d’Etat donnait en effet un coup d’arrêt au projet de Réseau Transport d’Electricité (RTE), filiale d’EDF.

Les magistrats, après une visite dans ce site sublime, à cheval sur les départements du Var et des Alpes de Haute-Provence, et haut lieu de l’escalade et du kayak, avaient en effet jugé que « les atteintes qui seraient portées à la région » par le sillon de 100 kilomètres et 220 pylônes massifs étaient telles qu’elles « privaient le projet de son utilité publique ».

Une décision capitale pour les défenseurs de l’environnement, et une belle victoire d’une poignée d’amoureux des Gorges contre le mastodonte EDF. Mais RTE tente aujourd’hui de relancer sa ligne. La preuve : le Comité économique social régional (CESR) doit voter mercredi prochain, le 20 juin, sur la base d’un document intitulé « L’alimentation électrique en PACA : danger de black out », qui préconise de réétudier le projet.

Un document très détaillé et technique, dressant le panorama énergétique en PACA, et dans lequel, selon le président du Collectif de défense des Gorges du Verdon, Robert Ferrato, « on reconnaît l’empreinte de RTE ». Et où l’on retrouve, largement développé, l’argument majeur, évoqué sans cesse au cours de ces années de litige par EDF puis RTE pour justifier la ligne THT : l’alimentation électrique de la région Provence Alpes Cotes d’Azur, grosse consommatrice, serait insuffisante et mettrait toute cette zone à la merci d’un black out, une coupure totale d’électricité.

« Ce document a été élaboré en catimini, souligne Robert Ferrato, à l’insu de toutes les parties concernées : élus régionaux, parc naturel du Verdon, associations d’habitants…. Il fait mine de croire que le seul obstacle réside dans les 5 kilomètres de la ligne qui traversent le territoire protégé du parc naturel ».

Une interprétation erronée, selon Robert Ferrato : « l’arrêt du conseil d’Etat englobe au contraire toute la région : les gorges, mais aussi le lac de Sainte Croix, le plateau de Valensole… » Toujours aussi déterminé, le collectif rappelle qu’il existe des solutions techniques alternatives plus respectueuses de l’environnement : l’enfouissement de la ligne THT ou l’installation d’un câble sous marin qui relierait Fos-sur-Mer à Nice.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !