Liste des auteurs

Frédéric De Monicault | Le Figaro du 23.01.2013

Les centrales nucléaires d’EDF moins disponibles en 2012

jeudi 24 janvier 2013 par Frédéric de Monicault
En 2012, le taux de disponibilité des centrales nucléaires d’EDF s’est établi juste sous la barre des 80 %.

En 2012, le taux de disponibilité des centrales nucléaires d’EDF s’est établi juste sous la barre des 80 %. Ce chiffre sera officialisé lors de la publication des résultats annuels du groupe, le 14 février prochain. Il marque un léger repli par rapport à 2011, où ce coefficient de disponibilité, un indicateur déterminant chez EDF, où il est baptisé « kd », avait atteint 80,7 %. Deux éléments en particulier expliquent cette diminution : outre de longs arrêts de tranche pour des opérations de maintenance, les installations d’EDF doivent intégrer un certain nombre d’aménagements liés aux enseignements de Fukushima. Mardi, le bilan électrique de Réseau de transport d’électricité (RTE), la filiale d’EDF en charge des lignes haute et très haute tension, avait d’ailleurs constaté une baisse de la production nucléaire en 2012, à 404,9 térawattheures (TWh), soit un recul de 3,8 %.

L’amélioration du taux de disponibilité des centrales - 19 en tout, pour 58 réacteurs - est l’un des objectifs prioritaires d’Henri Proglio, le PDG de l’électricien. Après quatre années de baisse consécutives, le « kd » était remonté en 2010, pour atteindre 78,5 %. « Un point d’inflexion », s’était alors félicité l’état-major d’EDF qui a fait les comptes : 1 point de « kd » supplémentaire représente environ 200 millions d’euros d’excédent brut d’exploitation de plus. Le léger repli du « kd » observé en 2012 ne modifie pas les objectifs du groupe énergé­tique : celui-ci vise toujours un objectif de 85 % à l’horizon de 2015. Pas simple, sachant que cette année plusieurs centrales d’EDF feront l’objet d’une visite décennale, c’est-à-dire une inspection de fond en comble qui doit déterminer si les installations sont capables de fonctionner pour dix ans supplémentaires, de 30 à 40 ans. Actuellement, l’âge moyen des cen­trales nucléaires d’EDF est de 26 ans.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !