Liste des auteurs

Associated Press - 05/01/07

Les énergies vertes au coeur du nouveau plan de Bruxelles

vendredi 5 janvier 2007

C’est la réponse de l’Europe aux défis énergétiques du XXIe siècle. La Commission européenne présentera mercredi une "feuille de route" visant à modifier en profondeur la politique d’approvisionnement du Vieux Continent, sur fond de prix élevé du pétrole et de réchauffement du climat, pour éviter une crise comparable ou pire au choc pétrolier des années 70.

L’enjeu est de taille pour l’Union européenne, deuxième consommateur mondial d’énergie après les Etats-Unis et premier importateur. Au rythme actuel de consommation, l’Europe pourrait être contrainte d’ici 20 ans de faire venir de l’étranger non plus la moitié de son énergie comme c’est le cas actuellement, mais 70%, prévient la Commission.

La feuille de route, élaborée en 2006, propose une autre voie : baisse de la consommation d’énergie, développement des énergies renouvelables, recherche sur d’autres solutions alternatives, réduction des émissions de dioxyde de carbone (CO2). Mais un tel changement de cap ne sera pas aisé, selon les experts. "Cela nécessite un effort vraiment énorme", affirme John Loughhead, directeur exécutif du Centre de recherche en énergie, basé à Londres. "La grande question est de savoir qui va payer et si les gens sont prêts aux ajustements nécessaires."

Eero Heinaluoma, ministre finlandais des Finances qui a récemment dirigé un groupe d’experts sur l’énergie européenne, évoque une évolution de l’opinion sur ces questions. Il estime que l’inquiétude liée au réchauffement du climat et la hausse du prix du pétrole pourraient générer une "troisième révolution industrielle". "Les gens sont vraiment inquiets, maintenant", assure-t-il.

D’autres observateurs craignent que les gouvernements ne rechignent à s’engager en faveur de changements majeurs qui pourraient être impopulaires. Selon le Conseil européen pour les énergies renouvelables, basé à Bruxelles, l’ensemble des 27 Etats membres, hormis l’Allemagne et le Danemark, se montrent réticents à l’idée d’objectifs contraignants pour la production d’énergie renouvelable, qui sont pourtant un point central du projet.

L’UE ne couvre que 6% de ses besoins grâce à ces énergies "vertes", et il s’agit essentiellement d’énergie hydroélectrique provenant de barrages, selon la Commission, qui souhaite porter ce chiffre à 15% d’ici 2015.

Les investissements privés sont essentiels. Les fonds publics devraient être insuffisants pour relever le défi, selon les analystes. Les équipements dédiés aux énergies renouvelables, comme le solaire ou l’éolien, et leur maintenance, restent sensiblement plus chers que les énergies traditionnelles. Les turbines éoliennes, qui fonctionnent en moyenne 20% à 30% du temps, représentent un coût d’un millier d’euros par kilowatt de capacité installée. La facture pour les turbines à gaz est inférieure de plus de moitié, selon le Conseil mondial de l’énergie.

En outre, les énergies alternatives ne sont pas toujours disponibles. Par une journée nuageuse et sans vent, panneaux solaires et éoliennes ne peuvent fonctionner. Pour étendre leur utilisation, une baisse des coûts et des progrès dans la technologie de stockage de l’énergie sont nécessaires.

Les experts estiment que sur le court terme, les énergies renouvelables ne peuvent régler complètement le problème. "Il est difficile d’envisager un scénario dans lequel les énergies fossiles ne resteraient pas la source dominante (de l’énergie européenne) en 2050", selon M. Loughhead. L’exécutif de l’UE juge que les biocarburants pourraient remplacer 20% des produits pétroliers pour le transport routier d’ici 2020. L’opinion reste méfiante à l’égard du nucléaire, qui assure 15% de l’électricité en Europe, 80% en France.

Par ailleurs, Bruxelles souhaite que l’Europe réduise sa consommation de 20% d’ici 2020. La Commission recommande des mesures simples d’économie, par exemple ne pas laisser des appareils électriques en veille, une fâcheuse habitude qui, selon elle, absorbe près de 7% de l’électricité européenne. AP

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !