Liste des auteurs

« Les négociations peinent à avancer » La faute à qui ??

vendredi 21 juin 2013 par coordination CGT SNET

Comme vous le savez déjà, suite au jugement rendu le 4 juin dernier par le TGI de Paris qui a suspendu le PDV et les réorganisations, l’entreprise prétend qu’elle se trouve dans une situation de blocage. Mais quid de l’application de la décision du TGI ? Ne lui serait-il pas plus simple de s’y conformer ? Attend-elle la saisine du juge d’exécution des peines pour encore dire que les organisations syndicales sont méchantes avec elle ?

La direction semble oublier que si l’entreprise est dans cette situation aujourd’hui, c’est bien de sa volonté et non de celle des organisations syndicales. Au terme d’une deuxième journée de pseudo négociations, la direction annonce que ces dernières peinent à avancer. Elle ne doit s’en prendre qu’à elle-même, puisque pendant une journée et demie, elle n’a cessé de bloquer toutes discussions.

La direction veut se fondre dans la volonté d’E.on, à brider tout dialogue, en nous poussant à abandonner toute notre culture syndicale. De plus, elle a décidé de piétiner toutes les décisions de justice, et notamment celles qui ont été gagnées par les salariés en leur faisant payer la résultante de leur incompétence par un chantage infâme.

E.On MAUVAIS PERDANT !!!!

Concernant l’avancée de cette mascarade, les « discussions » sont toujours très limitée, et les points les plus importants qui sont le retrait du chantage avec P4 biomasse, le retrait de la demande d’engagement à toute renonciation des décisions des juges (ce qui au passage n’est pas légal) et la renonciation à tout recours ultérieur, ne sont pas levés.

Elle propose des négociations sur les sites de Lucy, CEH et Provence d’ici le trente septembre avec les délégués locaux, pour traiter de la réorganisation et d’une gestion prévisionnelle des emplois et compétences. Pour la CGT, cela a été écrit en 2010, une GPEC ne prend tout son sens qu’à travers un réel avenir industriel !!

Si le nombre de départs volontaires est suffisant, elle pourrait procéder à des recrutements internes ou externes par des contrats temporaires afin d’essayer d’assurer l’exploitation jusqu’aux dates annoncées.

D’après la direction il n’y aura pas de licenciements sur les sites d’ici le 31 décembre 2015, et les commissions de départ se tiendront jusqu’en novembre 2015. Mais aucune précision dans l’accord sur le nombre d’agents nécessaires sur une tranche froide, ni leur mode de rémunération, etc… Pour la CGT il n’est pas question d’en rester là ! Une réelle négociation doit être relancée dans le respect des lois, des décisions de justice et du statut.

Il est hors de question pour la CGT d’accepter un chantage qui plus est sous la menace de licenciements et d’abandon de projets industriels, contrairement à l’avis de la direction qui estime « avantageuses » les conditions du PDV, négocié avec son syndicat d’accompagnement. Le rendu du TGI dit le contraire et y dénonce des lacunes graves.

Pour la CGT il est indispensable d’y apporter des avancées conséquentes en considérant tous les cas de figure de chaque site y compris du périmètre du siège, dans un esprit d’équité.

Aujourd’hui la direction, par son attitude, démontre aux salariés quelle n’avait rien à négocier d’autre que de brider les actions des organisations qui défendent les intérêts des salariés.

Messieurs de la direction, vous nous appelez à négocier et sortir de l’impasse de cette situation « gagnant gagnant » ?

Pour réussir ces négociations qui peinent à avancer, la totalité des organisations syndicales assises autour de la pseudo-table des négociations vous interpelle, par l’intermédiaire de leurs confédérations, à accepter une médiation dont l’arbitre serait le gouvernement Français. Vous ne pouvez pas faire fi de cette demande « gagnante gagnante ».

La négociation vient d’être rompue par la direction unilatéralement dans sa forme actuelle. Celle-ci revient à 18h chercher les remarques des organisations syndicales pour voir si elle les intègre dans son protocole.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !