Liste des auteurs

La Tribune.fr - 15/01/07

Les petites entreprises ont moins recours au CNE

lundi 15 janvier 2007
Le recours au Contrat Nouvelle Embauche s’est fait moins ressentir ces derniers mois en raison d’une hausse des embauches en CDI de la part des petites entreprises.

Les chiffres publiés cet après-midi par l’Acoss (Agence centrale des organismes de Sécurité sociale) sont sans équivoque. Après avoir connu un certain engouement au moment de son lancement en août 2005, le CNE a moins la cote. Mais l’explication est plutôt réconfortante : les petites entreprises de moins de 20 salariés embauchent davantage en CDI ou CDD longs.

En 2006, il y a eu près de 17 millions d’intentions d’embauche, dont 505.000 en CNE, y compris 471.000 pour les seules entreprises de moins de 20 salariés (le CNE est réservé aux entreprises ayant de 0 à 20 salariés, hormis certains contrats aidés et les jeunes de moins de 26 ans, mais l’Urssaf comptabilise de son côté toutes les personnes physiques, ce qui explique la présence dans les statistiques de l’Acoss d’entreprises supérieures à 20 salariés embauchant des CNE). Pour ces petites entreprises, les CNE représentent 7,3% des intentions d’embauche en 2006. Depuis août 2005, 775.000 CNE ont été déclarés, en cumul, dont 720.000 pour les entreprises de moins de 20 salariés.

Depuis le mois de septembre, le nombre total de CNE est relativement stable autour d’un palier de 30.000 embauches et correspond à environ 2% des embauches (5% pour les moins de 20 salariés). Et sur ces quatre derniers mois de l’année, les embauches de CNE ont nettement baissé, de 40%, par rapport à la même période l’an dernier. Ce recul s’accompagne d’une forte hausse des embauches en CDI, de l’ordre de 22% pour les entreprises de moins de 20 salariés !

"Les embauches en contrat long (CDI, CNE et CDD de plus de 30 jours) des entreprises de moins de 20 salariés continuent la progression amorcée en 2004 ; elles augmentent de 2,9% sur le dernier trimestre 2006 par rapport au dernier trimestre 2005 et de 2,3% sur l’année entière", note l’Acoss dans son communiqué.

La répartition par secteur mesurée sur dix-sept mois fait ressortir le plus fort recours au CNE dans le BTP, l’industrie, le commerce ainsi que dans les services aux particuliers (coiffure, esthétique, etc.) Le taux de recours au CNE pour les entreprises de moins de 20 salariés y est nettement supérieur à la moyenne nationale : 18,6% pour le BTP contre 8% en moyenne.

La répartition par région témoigne d’une certaine homogénéité. Le taux de recours au CNE des régions va de 5,4% à 11% pour une moyenne de 8%. La Corse (11%) et l’Alsace (10,4%) ont les taux de recours les plus élevés. A l’inverse, les pays de la Loire (5,4%) et la Bretagne (5,9%) ont les taux les plus faibles.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !