Liste des auteurs

The Associated Press - 02/07/07

Les syndicats d’Alcatel-Lucent reçus par Nicolas Sarkozy

lundi 2 juillet 2007

Les représentants syndicaux de l’équipementier de télécommunications Alcatel-Lucent ont été reçus lundi en fin de matinée par le président Nicolas Sarkozy. Le plan social, qui prévoit la suppression de 1.468 postes en France, "n’a pas été abordé en tant que tel", a expliqué à l’issue de la réunion Jean-Baptiste Triquet, représentant de l’intersyndicale CFDT, CGT, CFTC.

"On a parlé des conditions qui pourraient faire qu’Alcatel recrée des emplois rapidement ou trouve des conditions économiques qui fassent qu’aujourd’hui, Alcatel ne licencie pas", a-t-il poursuivi devant la presse. "On n’est pas rentré dans le détail des suppressions d’emplois qu’il y a aujourd’hui en France et on ne lui a pas demandé d’intervenir par rapport à ces dispositions-là".

"On est satisfait de la rencontre. Maintenant, on sera satisfait quand on pourra mesurer les conséquences de cette réunion", a souligné Jean-Baptiste Triquet. "On a été reçu par quelqu’un qui (...) a effectivement considéré qu’il y avait des dysfonctionnements dans la filière télécom". Le président les a informés qu’il allait rencontrer "dans les prochains jours" la direction du groupe.

Pendant la campagne électorale, le chef de l’Etat s’était engagé à recevoir les syndicats d’Alcatel s’il était élu. En février dernier, il s’était prononcé pour le principe du remboursement des aides publiques perçues pour maintenir des activités en France en cas de délocalisation.

Les syndicats ont par ailleurs proposé à Nicolas Sarkozy que les amendes que devront payer les opérateurs de télécommunications pour entente illicite servent "à financer une relance de la filière télécom". "Il a dit que ce point était une idée à creuser et qu’il allait l’étudier", a noté le représentant CFDT.

Alcatel-Lucent, né de la fusion du Français Alcatel et de l’Américain Lucent, avait annoncé le 9 février la suppression de 12% de ses effectifs dans le cadre d’un plan d’économies de 1,7 milliard d’euros sur une période de trois ans. Au total, 12.500 postes doivent être supprimés dans le monde. AP

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !