Liste des auteurs

Thomas Lemahieu | L’Humanité du 11 avril 2007

Main lourde contre les grévistes de Faurecia

mercredi 11 avril 2007 par Thomas Le mahieu
Lors d’une grève sur les salaires dans une filiale de PSA à Sochaux, une syndicaliste a été molestée par des vigiles.

Pendant que la direction de PSA, chantre du dialogue social, laissait pourrir le conflit à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), les responsables de Faurecia-Siedoubs, sous-traitant pour les sièges et filiale à 71 % du constructeur automobile, viennent de privilégier la méthode forte à Sochaux (Doubs), renouant avec les vieilles pratiques patronales de l’action coup-de-poing contre les salariés récalcitrants. Le vendredi 30 mars, à l’occasion des négociations salariales, et pour la première fois depuis la création de l’entreprise il y a six ans, les salariés (500 au total, dont une majorité de jeunes embauchés) se mettent en grève pour réclamer une augmentation, des primes et le versement d’un treizième mois. Les équipes de nuit et du matin suivent massivement le mouvement, avec le soutien de la CGT et de SUD. Dès le début de l’après-midi, le directeur des ressources humaines de Faurecia, dépêché en urgence dans le pays de Montbéliard, prend la direction des opérations et il n’y va pas de main morte. « Comme je le connais depuis longtemps, je lui ai demandé s’il amenait de l’argent pour négocier, témoigne Cyril Keller, délégué syndical central chez Faurecia Systèmes d’échappement et secrétaire de l’union locale CGT. Mais il nous a tout de suite démontré qu’il n’en était rien. » Les mises à pied conservatoires avant licenciement pleuvent sur les grévistes. Une dizaine de vigiles prennent position sur le site. Les menaces et les mensonges sur la soi-disant illégalité de la grève se multiplient. La grève est suspendue pendant le week-end. « La direction en profite pour passer des coups de fil de pression sur les salariés en les menaçant de sanctions s’ils reprennent la grève la semaine suivante », ajoute Cyril Keller.

Comme convenu par les salariés, la grève redémarre le lundi 2 avril chez Faurecia-Siedoubs. Mais là, la direction met le paquet pour tuer le mouvement naissant. Aux portes de l’usine, les vigiles sont, d’après les grévistes, une vingtaine, certains d’entre eux arborent gants plombés et menottes et d’autres promènent des chiens. Pendant la matinée, cette petite milice refuse l’accès du site aux représentants syndicaux - ce qui caractérise un délit d’entrave - et quand, à l’occasion d’une pause, les grévistes tentent de pénétrer dans leur usine afin d’aller discuter avec les salariés restés sur les chaînes, ils sont repoussés très violemment. En tant qu’animatrice de la lutte, Batoul Cendoya, déléguée syndicale SUD chez Faurecia-Siedoubs, semble particulièrement visée par les vigiles : elle s’en sort en tout cas avec un traumatisme costal et de nombreux hématomes. Ce traitement particulier lui vaudra une interruption temporaire de travail de huit jours. En fin de semaine dernière, elle a porté plainte contre le vigile, auteur des coups, mais aussi contre les commanditaires de cette violence à la direction de Faurecia. La CGT entend se porter partie civile. « On croyait ces méthodes dépassées depuis une bonne vingtaine d’années, relève Bruno Lemerle, secrétaire de la CGT à Peugeot-Sochaux. PSA tente de soigner son image sociale, mais là, avec la reprise de conflits sociaux sur les salaires, ce sont les vieux réflexes qui reviennent. C’est vraiment mauvais signe. »

Les salariés ont arrêté leur grève le 2 avril, après la signature d’un accord d’augmentation salariale de 1,6 % par les autres syndicats. Mais, aux yeux des grévistes, rien n’est réglé et le feu couve plus que jamais. « La violence que la direction a choisi d’infliger à ces salariés suscite un tollé dans tout le groupe Faurecia », observe encore Cyril Keller.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !