Liste des auteurs

Pierre-Henri Lab | L’Humanité du 08.01.2008

Manifestation nationale le 22 janvier en faveur des régimes spéciaux

jeudi 10 janvier 2008 par Pierre-Henri Lab
Un appel des fédérations CGT des cheminots, des transports et de l’énergie.

« Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué » n’est visiblement pas le proverbe préféré du président de la République, Nicolas Sarkozy. Lors de la présentation de ses voeux aux Français le 31 décembre, il a considéré ainsi comme réalisée la réforme des régimes spéciaux qu’il a présentée comme une des « urgences » de l’année écoulée. En agissant ainsi, le chef de l’État feint d’ignorer que le débat sur ce dossier est loin d’être terminé dans les entreprises concernées. Certes, les projets de décrets d’application ont été rédigés et ont été transmis pour examen aux conseils d’administration des caisses de retraites des Industries électriques et gazières (IEG), de la RATP et de la SNCF. Mais dans le même temps, les négociations avec les organisations syndicales, que le gouvernement a été contraint d’engager en raison de la mobilisation des salariés, sont loin d’être achevées. Dans l’énergie et à la SNCF, elles doivent reprendre ce mois-ci et pourraient se prolonger jusqu’au début du mois de février.

En engageant le processus de validation des décrets pour chaque régime spécial avant le terme des discussions, le gouvernement semble surtout soucieux de donner des gages de fermeté à une partie de sa majorité. On ne peut pas écarter non plus l’hypothèse d’une provocation qui viserait, en relançant le conflit, à torpiller des négociations dans lesquelles gouvernement et directions d’entreprise semblent en difficulté.

Si l’exécutif gouvernemental continue d’afficher son intransigeance sur l’allongement de la durée de cotisation, l’indexation des pensions sur les prix et l’instauration d’une décote dont il a fait inscrire les principes dans les projets de décrets, il a d’ores et déjà dû concéder des adaptations et des compensations qui, selon la CGT « réduisent les conséquences des mesures pour les agents ». Pour autant, la confédération considère que « le dossier des régimes spéciaux n’est pas clos » et que « deux questions majeures restent à négocier en 2008 : les dispositifs de reconnaissance de la pénibilité et de la prise en compte des contraintes de service public, et l’application des règles d’indexation ».

La CGT, qui précise que ses représentants au sein des conseils d’administration des caisses de retraites concernées exprimeront son opposition aux principes généraux inscrits dans les projets de décret lors de leur examen, annonce qu’elle soutient l’appel à la mobilisation lancé par ses fédérations de l’énergie, des transports et des cheminots. Le 22 janvier prochain, celles-ci appellent en effet à « une manifestation unitaire à Paris ». À la SNCF, les syndicats CFDT, CFTC, UNSA et CFE/CGC ont également décidé d’être parties prenantes de cette nouvelle journée d’action.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !