Liste des auteurs

Article de Anne-Sophie Stamane. Publié dans L’Humanité le 23 octobre 2006

Manifeste pour la santé

lundi 23 octobre 2006 par Anne-Sophie Stamane
Élections . Les états généraux de la santé et de l’assurance maladie veulent mobiliser la population pendant les campagnes électorales à venir.

Coût du déplacement province-Paris oblige, les 4es rencontres - nationales des États généraux de la santé et de l’assurance maladie (EGSAM) n’ont pas rassemblé autant de monde que prévu, samedi et dimanche à la bourse du travail de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Mais les 150 personnes présentes, porte-parole des EGSAM régionaux, ont travaillé d’arrache-pied. Résultat : à l’issue de quatre ateliers et d’échanges denses en assemblée plénière, un « manifeste antilibéral » a finalement été adopté.

« C’est notre lien, nous pourrons désormais parler sur cette base », a expliqué en préambule d’une discussion sur les amendements Bernard Teper, coordinateur national d’ATTAC Santé. « Nous avons fait du très bon boulot, c’est un véritable saut qualitatif », a renchéri dimanche Lucette Guibert, membre d’ATTAC et responsable pour l’UFAL du secteur « santé-protection sociale ». Enrichi pendant un an avant la séance de travail du week-end dernier, le document définit des orientations à l’usage de la population, à quelques mois de l’élection présidentielle et des échéances législatives. L’idée est qu’au final il « s’impose aux partis et aux candidats comme une référence pour une politique alternative de santé en France ».

Le texte est partagé en trois temps. Dans le chapitre intitulé « La politique de santé que nous voulons », les EGSAM réclament « le passage d’une logique de soins à une logique globale de santé fondée notamment sur une politique de prévention ». Ils précisent : « L’assurance maladie doit devenir une assurance santé dont la mission et les actes doivent être dépourvus de but lucratif. » Concrètement, la prévention et l’accès aux soins sont reconnus comme des droits « opposables », qui passent par la « prise en charge à 100 % par la Sécurité sociale de la prévention et des soins. »

Le financement de la politique de santé est, au sein des EGSAM, un volet sensible. Le constat que l’objectif actuel est de « livrer la protection sociale aux assurances privées » fait consensus. De même que la nécessité d’une rupture avec « la logique de diminution de la part des revenus du travail et des cotisations sociales dans la valeur ajoutée pour favoriser une logique de financement public et solidaire basé sur la cotisation sociale ». Mais le débat entre les tenants d’une part d’impôt et les partisans du tout-cotisation sociale n’a pas été tranché. Reste que tout le monde est d’accord pour prévoir « une taxe sur les produits financiers non réinvestis dans l’investissement productif ».

Enfin, une large place est faite au « nouveau système de soins », inscrit dans une démocratie sanitaire à inventer. Les EGSAM plaident pour « l’émergence d’un pôle public de recherche du médicament et d’information médicale », et veulent la peau du plan Hôpital 2007. Seuls les besoins de la population doivent guider le financement des établissements, estiment les EGSAM. Pour la médecine de ville, un nouveau mode de rémunération des médecins doit être étudié, et les honoraires libres interdits.


Pas de statut associatif

La question était sur la table, mais finalement les EGSAM ne se constitueront pas en association. Certains plaidaient pour cette option afin de permettre la collecte de subventions, et par conséquent le financement des déplacements des militants aux rencontres nationales. Le statut associatif écarté, les EGSAM doivent chercher un autre moyen de trouver de l’argent tout en conservant leur indépendance financière. En clôture, l’assemblée s’est donné une autre piste de travail : la constitution d’un collectif de porte-parole.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !