Liste des auteurs

lefigaro.fr (Avec AFP). | le 27 avril 2007

Mouvement de grève chez Airbus

vendredi 27 avril 2007
La prime de participation annuelle de 2,88 euros accordée à chaque salarié par la direction de l’avionneur européen a déclenché de vives réactions sur les sites du groupe.

La proposition qui ravive les tensions. L’annonce par la direction d’Airbus d’une prime de participation annuelle de 2,88 euros en moyenne par salarié a mis le feu au poudre au sein d’un personnel encore choqué par les récentes révélations sur les 8,4 millions d’euros touchés par Noël Forgeard, l’ancien président exécutif d’EADS (maison mère d’Airbus), lors de son éviction en juillet 2006.

"Si encore on nous avait dit qu’on avait rien... mais 2 euros, c’est de la provocation", s’emporte un ouvrier d’Airbus à Saint-Nazaire, où les salariés ont lancé vendredi un mouvement de grève spontanée pour réclamer une prime exceptionnelle. Pour ce salarié, qui veut rester anonyme comme la plupart de ces collègues, la direction du groupe aéronautique "a commis une grosse erreur et elle va la payer car les gens sont décidés et motivés".

"La goute d’eau qui fait déborder le vase"

"Forgeard est parti avec notre prime !", résume un autre ouvrier dans la foule de plusieurs centaines de salariés rassemblés vendredi dans une ambiance tendue, devant le site Airbus de Saint-Nazaire ville : un site qui risque d’être vendu dans le cadre du plan Power 8 décidé par l’avionneur européen pour surmonter ses difficultés financières.

"C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase Les organisations syndicales et l’ensemble des salariés ont un ras-le-bol général de tout ce qui se passe à l’heure actuelle : la prime de départ de Forgeard, sa retraite chapeau, les négociations salariales qui ne sont pas ouvertes", explique Philippe Lemarie délégué CFTC. Selon lui, la moyenne des primes de participation et d’intéressement atteignait en moyenne 3.000 euros les années précédentes.

La grève démarrée vendredi matin à Saint-Nazaire, au lendemain d’un premier mouvement à Toulouse, s’est rapidement étendue au site de Nantes et elle est appelée à se poursuivre après le pont du 1er mai.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !