Liste des auteurs

Une dépèche Reuters, AFP et AP parue sur lemonde.fr le 20.12.2005

New York connaît sa première grève des transports publics depuis vingt-cinq ans

mardi 20 décembre 2005
New York devait être privé mardi de métros et de bus : le Syndicat des travailleurs des transports y a voté la première grève depuis vingt-cinq ans, après la rupture des discussions avec la direction lundi soir.

Les responsables des transports publics new-yorkais et les dirigeants syndicaux s’étaient retrouvés pendant plusieurs heures, samedi, afin de négocier au sujet des hausses de salaires, de l’assurance-maladie, de la caisse de retraite et de l’âge de la retraite. Mais selon un responsable syndical, aucun progrès vers la conclusion d’une nouvelle convention collective n’avait été enregistré.

Lundi soir, le Transport Workers Union (TWU), qui représente 33 700 employés du métro et des autobus, a rejeté l’offre de la Metropolitan Transportation Authority (MTA) et a quitté la table des négociations un peu avant minuit, selon un porte-parole de la direction. La direction syndicale s’est réunie jusqu’à 2 h 30 du matin avant de lancé officiellement un mot d’ordre de grève pour mardi à 3 heures du matin (9 heures du matin heure française).

VIOLATION DE LA LÉGISLATION

Il est prévu que les bus stoppent leur course et fassent descendre leur passagers, tandis que les métro s’arrêtent au terminus, avant que les stations ne ferment. Près de sept millions d’usagers vont devoir trouver un autre moyen de transport en cette période de Noël.

Le maire de la ville, Michael Bloomberg, a estimé que l’impact économique d’un arrêt de travail pourrait atteindre 400 millions de dollars par jour. En prévision d’"embouteillages records", il a annoncé un plan d’urgence maintenant certaines rues ouvertes pour les véhicules d’urgence. Seules les voitures transportant au moins quatre personnes sont admises dans certaines zones de Manhattan entre 5 heures et 11 heures du matin heure locale. Les taxis sont, eux, autorisés à prendre plusieurs passagers.

"Les heures de pointe vont commencer dans quelques heures", a déclaré le maire à la télévision, qui "rejoindr[a] les New-Yorkais en allant au travail en pied, via le pont de Brooklyn, pour rejoindre le bas de Manhattan." "Montrons notre détermination en marchant, en roulant en vélo ou en partageant des voitures pour nous rendre au travail (...). Nous montrerons que notre ville de New York marche même lorsque nos bus et nos métros ne marchent pas", a déclaré M. Bloomberg. Indiquant que les 33 700 adhérents du syndicat allaient violer la législation de l’Etat, qui interdit aux fonctionnaires de se mettre en grève, il a annoncé son intention de demander des amendes en justice.

La dernière grève dans les transports, en 1980, avait duré onze jours.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !