Liste des auteurs

NOUVELOBS.COM | 03.04.2007

Nouvelle journée d’actions sur les sites d’Airbus

mardi 3 avril 2007
FO, la CGT et la CFDT prévoient des arrêts de travail dans la matinée afin de manifester contre le plan de restructuration "Power8".

A la veille d’une réunion du comité européen d’Airbus à Toulouse, les salariés du constructeur aéronautique sont appelés mardi 3 avril à manifester contre le plan de réorganisation "Power 8", qui prévoit la suppression de 10.000 emplois sur quatre ans en Europe.

Des arrêts de travail devraient intervenir sur l’ensemble des sites européens du groupe mais, contrairement aux deux précédentes journées d’action du mois dernier, les syndicats français sont cette fois en ordre dispersé.

Force ouvrière, syndicat majoritaire à Airbus, organise le mouvement, auquel devraient s’associer, dit-on à FO, la CGT et la CFDT.

"En revanche, la CFTC et la CGC, qui ont fait voler en éclats notre intersyndicale, ont décidé de ne pas s’y associer", a déclaré lundi à Reuters Jean-François Knepper, délégué FO.

"Le temps du dialogue est arrivé et nous ne voulons pas nous associer à d’autres centrales qui envisagent même de bloquer les chaînes d’assemblage", a déclaré à ce sujet vendredi Gilbert Plo, délégué central CFTC.

Rassemblement à Toulouse

"Ce serait trop dangereux de bloquer l’outil de travail. Ce serait irresponsable et suicidaire", a t-il ajouté. "Il faut livrer les avions coûte que coûte et, en même temps, poursuivre le dialogue avec (le P-DG) Louis Gallois.

"A l’exception du site de Nantes, qui manifestera en fin d’après midi mardi, les sites de Toulouse et de Méaulte défileront le matin dans le cadre d’un arrêt de travail déposé entre 9h00 et 13h00. Malgré les vacances scolaires, nous devrions être entre 3.000 et 4.000 à Toulouse", a précisé de son côté le délégué FO.

A Toulouse, les manifestants se rassembleront devant l’usine Lagardère, où sont assemblés les A-380, et marcheront jusqu’à l’aéroport, distant d’environ 3,7 kilomètres.

"Des prises de parole auront lieu devant l’aéroport avant la dispersion et la reprise de travail", a ajouté le leader syndical.

"Aucune autre action n’est prévue d’ici au Comité Européen de mercredi mais nous continuons d’envisager des actions plus dures si la direction persiste dans son plan", a ajouté Jean-François Knepper, qui n’exclut pas "un éventuel blocage des chaînes de montage". (Reuters)

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !