Liste des auteurs

Thomas Lemahieu , Lucy Bateman | L’humanité du 12 mars 2007

PSA : La grève fait tache d’huile

lundi 12 mars 2007 par Thomas Le mahieu, Lucy Bateman
Chez PSA Mulhouse, la CGT appelle les salariés à débrayer ce lundi pour l’augmentation des salaires et pour défendre l’emploi.

Mulhouse-Aulnay : même combat ? Depuis le début du mouvement en banlieue parisienne (lire ci-contre), la CGT informe presque au jour le jour les 10 000 salariés de PSA à Mulhouse. Via des tracts et même quand ça se présente, par les articles de l’Humanité... « Ce qui est en train de se passer à Aulnay, ça fait vraiment discuter dans les ateliers, témoigne Vincent Duse, délégué syndical. Les gars ne parlent que de ça. Alors, on a décidé de lancer un appel à la grève, ce lundi 12 mars, pour obtenir ce que revendiquent nos camarades là-bas : 300 euros d’augmentation générale, un plan de départ pour les anciens dès cinquante-cinq ans et l’embauche des intérimaires en CDI. Pour gagner, on sait qu’il faut étendre le mouvement sur les autres sites à Sochaux et chez nous. On table sur un effet boule-de-neige. La direction va faire le boulot pour intimider les troupes, mais, je le crois, ils ne sont pas à l’abri d’une très mauvaise surprise pour eux... Et une très bonne pour nous ! »

Les salariés de PSA à Mulhouse sont confrontés à une « restructuration » permanente qui ne dit pas son nom mais vise à réduire les effectifs du constructeur. Ils viennent, par les voix de FO et de la CGT, d’apprendre lors de la présentation de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) le projet de suppression de 400 emplois supplémentaires dans la « structure », c’est-à-dire parmi les cadres, les techniciens, les chefs d’équipes et les contremaîtres. D’après la CGT, PSA envisage d’arriver à ses fins par des « aides au passage à temps partiel », des « primes de départ en congé de longue durée », des « aides à la mobilité », des « temps partiel pour les fins de carrière », des « primes de retour au pays pour les salariés étrangers » et des « primes d’incitation au licenciement économique volontaire ». « Cette dernière disposition, c’est une nouveauté chez nous, relève Vincent Duse. Cela ressemble à ce qui se fait chez les équipementiers comme Faurecia ou Behr France. Globalement, il s’agit comme toujours de faire baisser les coûts en tapant, en particulier, dans la main-d’oeuvre. On va à contre-courant de ce qui est nécessaire : permettre aux salariés usés de partir à la retraite en embauchant les jeunes intérimaires et augmenter les salaires afin qu’on puisse relancer la consommation, y compris celle des voitures que nous produisons. »


Les syndicats du 93 avec les grévistes de PSA

Automobile . Un rassemblement de soutien était organisé vendredi devant l’usine d’Aulnay, alors que la grève est entrée dans sa deuxième semaine.

Au dixième jour de la grève qui paralyse la chaîne production des C2 et des C3 chez PSA Aulnay, les syndicats CGT, Sud, UNSA, CFDT et CFTC du département ont organisé vendredi un rassemblement devant l’usine. Jeudi matin, une bonne partie des 400 grévistes s’était rendue à Poissy où les ouvriers avaient effectué un débrayage. Ils réclament 300 euros d’augmentation, l’amélioration des conditions de travail, l’embauche des intérimaires, et une prise en compte des victimes d’accidents du travail et de maladies professionnelles.

Bonne période pour se faire entendre

Heureux d’être soutenus, ils ont acclamé les syndicalistes qui ont pris la parole, réservant un accueil particulièrement enthousiaste à une salariée de Chanel qui s’est écriée : « Nous aussi avec nos rouges à lèvres, nous sommes délocalisés ! »

Annick Coupé, porte-parole de Solidaires, a expliqué qu’il était « important que des luttes crédibles et durables se développent, comme chez PSA. Cette lutte ne doit pas rester isolée. Après une - semaine de grève, la dir- ec- - - - - tion commence à mettre la pression sur les grévistes ». Thierry Dumez, secrétaire général de la CGT de Seine-Saint-Denis a mis en avant les « avancées obtenues la semaine dernière chez Magnetto (un sous-traitant de PSA qui a accordé 100 euros d’augmentation de salaire après une grève) », pour justifier « le déclenchement de la grève ici dans le but d’obtenir une victoire ». Et d’insister : « Nous espérons que cette grève donnera l’idée aux autres salariés du département de réclamer leur dû. C’est une période favorable pour se faire entendre. »

Travailler plus et gagner moins

Mohammed El Ghali, délégué syndical central chez le transporteur DHL à Roissy a expliqué en quoi la situation vécue dans son entreprise est similaire à celle de PSA : « Conditions de travail exécrables, salaires ridicules. Eux comme nous travaillent dans des groupes qui font des profits record et ferment des établissements. » Une délégation de DHL était venue soutenir les salariés de Magnetto pendant leur grève. « Chez DHL, les salariés savent désormais que quand le dialogue échoue, il n’y a que la lutte pour obtenir gain de cause. »

Pour Philippe Martinez, secrétaire de la fédération CGT de la métallurgie, « cette grève montre le décalage entre la manière dont on parle de l’automobile, et la réalité des salaires, de l’emploi, des conditions de travail ». Pour lui, la multiplication des grèves sur les salaires « montre le malaise de salariés soumis à des pressions de plus en plus fortes. Cela fait des années qu’on leur parle de crise pour justifier les bas salaires et les efforts, des années qu’ils travaillent plus pour gagner autant, ou moins. Ceux qui nous disent qu’il faut travailler plus pour gagner plus n’ont jamais travaillé sur une chaîne de montage automobile ».

Les unions départementales CGT, CFDT et CFTC ont écrit vendredi au préfet de Seine-Saint-Denis pour protester contre l’utilisation par la direction de l’usine de « personnel extérieur ». Selon Jean-Pierre Mercier, délégué CGT, « la direction fait entrer une vingtaine d’intérimaires par jour pour remplacer les grévistes ». La grève devait se poursuivre ce lundi.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !