Liste des auteurs

Un article de Jean-Pierre Dupuy paru dans L’Humanité du 29 avril 2006

« Pas de solution technique »

samedi 29 avril 2006 par Jean-Pierre Dupuy

Si nous voulons éviter une catastrophe climatique majeure, nous devons impérativement nous interdire d’extraire du sous-sol plus du tiers des ressources fossiles, pétrole, gaz et charbon qui s’y trouvent encore enfouies. Jamais le marché de l’énergie ne sera capable d’un tel effort d’autolimitation : il ne réagit qu’à la rareté des ressources, or celles-ci apparaissent comme très fortement surabondantes si l’on tient compte de la menace climatique. La nucléocratie mondiale le sait et si elle agit tant, publiquement ou en sous-main, pour attirer l’attention sur la menace environnementale, c’est qu’elle y voit la grande chance du nucléaire civil. Est-ce vraiment cela le choix qui nous reste : l’empoisonnement de la planète ou une sorte de dictature de la technique ? Car je pose la question : les conditions qui rendent le nucléaire sûr sont-elles compatibles avec les règles de base qui fondent une société démocratique, transparente et juste ? La gestion de la catastrophe de Tchernobyl en fait grandement douter.

Elle aura montré que le lobby nucléaire international, l’Agence internationale de l’énergie atomique en tête, est prêt aux dissimulations les plus scandaleuses pour ne pas ternir l’image déjà bien dégradée du nucléaire civil, pour des raisons réelles et symboliques. Je ne pense pas que ces gens soient malhonnêtes. Pourquoi agissent-ils ainsi ? Parce qu’ils ont peur de déclencher la panique. Ils ont beaucoup plus peur de la peur des peuples qu’ils n’ont peur de leurs machines. C’est cela qui est le plus préoccupant. Car la peur peut être bonne conseillère. Nous pouvons dire aujourd’hui que Tchernobyl n’aura servi en rien de leçon. L’Association mondiale des exploitants de centrales nucléaires, créée après la catastrophe dans le dessein expressément déclaré d’empêcher sa répétition, a reconnu récemment que la sûreté moyenne des centrales nucléaires dans le monde était désastreuse et qu’il suffirait d’un nouveau Tchernobyl pour que l’organisation s’effondre. La leçon de Tchernobyl a été balayée du revers de la main par l’antienne trompeuse : « ce fut un accident soviétique, et non pas un accident nucléaire. »

Outre la sûreté, les facteurs qui rendent le nucléaire actuel « non soutenable » sont bien connus : il produit des déchets, il comporte des risques de prolifération (passage au nucléaire militaire), des risques d’exploitation (attentats terroristes), il présente un médiocre taux de combustion, il est peu économique, si l’on tient compte de tous les coûts, y compris les frais de démantèlement des réacteurs et de gestion des déchets. De fait, partout où existe un marché concurrentiel de l’énergie, aucun pays n’investit dans le nucléaire, qui n’est d’ailleurs pas assurable. Enfin, dans l’état actuel des choses, il n’est pas accepté socialement.

Cela veut-il dire qu’on puisse se passer du nucléaire ? Si on considère que la croissance de la demande est intangible et que la Chine, l’Inde et le Brésil vont suivre le même chemin que nous, la réponse est négative, mais le nucléaire n’occupera de toute façon qu’une petite place, pour les raisons que je viens d’indiquer. Il n’y a pas de solution technique au défi que l’humanité doit aujourd’hui relever : elle prend conscience de son unité au moment où sa survie est en jeu. Les seuls scénarios qui passent sont ceux qui proposent une réduction drastique de la demande d’énergie, avec les bouleversements dans les modes de vie qu’elle implique.

Sauf surprise, cette réduction interviendra un jour : ce sera alors une réduction assumée (transition douce) ou bien subie (crise mondiale). La liberté, au sens kantien d’autolimitation voulue et justement assumée, ou bien l’écofascisme.

Par Jean-Pierre Dupuy [1], philosophe, professeur à l’École polytechnique et à Stanford University

[1] Auteur de Retour de Tchernobyl. Journal d’un homme en colère, Seuil.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !