Liste des auteurs

un article de F.M. paru dans Le Figaro du 6 juillet 2005

Pétrole, gaz... la planète dévore ses énergies fossiles

mercredi 6 juillet 2005 par Frédéric de Monicault

Alors que le pétrole repart vers les sommets - près de 60 dollars hier à New York -, les marchés vont pouvoir méditer la nouvelle livraison de la BP Statistical Review, bilan incontournable de l’année énergétique écoulée. Il en ressort que 2004 est un exercice hors normes, marqué avant tout par une explosion de la demande : la progression en volume, + 4,3%, constitue la plus forte croissance annuelle de la consommation mondiale d’énergie primaire depuis 1984. Ce qui fait dire immédiatement à Peter Davies, économiste en chef de BP, que « la période est exceptionnelle, via son impact sur toutes les énergies primaires et sur toutes les régions du globe ».

A la source de cette explosion, il y a la Chine. Le pays représente désormais 13,6% de la consommation mondiale, mais surtout ses besoins énergétiques globaux ont grimpé de 15,1% en 2004, soit 43% de la croissance de la demande planétaire. « Sur les trois dernières années, la consommation chinoise a augmenté de 65%, ce qui représente plus de la moitié de l’augmentation de la consommation mondiale sur cette période », mentionne la BP Statistical Review.

L’inflation de la demande d’hydrocarbures tire au premier chef le formidable appétit énergétique de la Chine : l’année dernière, la consommation chinoise de pétrole a crû de 893 000 barils par jour (bj), soit 15,8%. En 2002 et 2003, la progression n’avait été que de 380 000 bj, soit 7,1%.

A l’échelle de la planète, la consommation mondiale de pétrole a grimpé de 3,4% en 2004, soit 2,5 millions de baril par jour (Mbj) supplémentaires. Il s’agit là du plus fort taux de croissance depuis 1978.

Il n’en faut pas plus pour réactiver les scénarios de l’après-pétrole, car après la Chine, l’Inde (dont la demande énergétique a grimpé de 7,2% en 2004) va bientôt contribuer à affoler la consommation de la planète. Pour autant, la BP Statistical Review ne tire pas la sonnette d’alarme, les données montrant que les réserves prouvées continuent d’augmenter. « Au niveau mondial, chaque baril de pétrole produit à partir de ces réserves est remplacé par au moins un nouveau baril », précise Peter Davies. En l’occurrence, les réserves prouvées pour 2004 sont jugées équivalentes à celles de 2003, à ceci près que les données pour 2003 ont été révisées depuis de 3,3%, soit 41 milliards de barils supplémentaires.

Le poids du pétrole, accentué davantage par l’inflation des cours (le gazole a battu un record hier à Londres, à 552 dollars la tonne), ne doit pas occulter le développement des autres énergies.

Le gaz naturel, même s’il s’agit de l’énergie marchande ayant enregistré la croissance la plus faible, affiche néanmoins une progression de 3,3% de sa consommation mondiale.

Mieux, hormis l’Amérique du Nord, « le gaz reste l’énergie préférée pour le secteur des installations fixes (NDLR : chauffage, électricité...) partout où il est disponible », note la BP Statistical Review.

Quant au nucléaire, la production mondiale a grimpé de 4,4%, ce qui correspond à la plus forte augmentation d’électricité nucléaire depuis 1988 et au double de la progression moyenne (2,2%) affichée au cours de la dernière décennie. Trois raisons en particulier ont appuyé cet essor de l’atome civil : d’abord, le rebond de la production japonaise (avec la remise en service de plusieurs réacteurs), puis la mise en route de nouvelles centrales à travers le monde, et enfin une amélioration de l’efficacité opérationnelle des centrales existantes.

A l’avenir, le poids du nucléaire devrait continuer à se renforcer, surtout si la Chine et les Etats-Unis concrétisent leurs ambitions dans ce domaine. Washington, notamment, mise sur l’installation de plusieurs dizaines de tranches nucléaires supplémentaires.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !