Liste des auteurs

La Marseillaise | CHRISTIAN CARRERE le 19 janvier 2007

Plan de Campagne : Constat de désaccord

vendredi 19 janvier 2007 par Christian Carrère
Échec de la réunion de la dernière chance sur l’ouverture illégale de Plan de Campagne le dimanche. Le Medef a campé sur ses positions.

La réunion sur Plan de Campagne qui s’est tenue hier en préfecture, n’a pas permis de déboucher sur un accord définissant les conditions de retour à la légalité sur cette zone commerciale. A savoir, l’interdiction d’ouverture le dimanche, des magasins de grande distribution employant des salariés.

Le blocage, accusent Avélino Carvalho et Jean-Marc Cavagnara, respectivement responsables des délégations CGT et CFDT à cette rencontre de la dernière chance, « vient de l’attitude de l’UPE 13, l’antenne départementale du Medef », qui a présenté un nouveau texte. Non pas pour formuler des propositions de nature à accompagner le retour étalé à l’application de la loi, « mais pour réclamer davantage d’exonérations fiscales et de fonds publics investis sur la zone

En fait, le débat s’est engagé autour de trois textes. Celui sorti de la précédente réunion, avec l’accord de la CGT et de la CFDT, qui prévoyait de prolonger de trois mois la convention dérogatoire arrivant à échéance le 23 janvier. Cette période étant suivie de la fermeture dominicale progressive des magasins jusqu’à devenir totale début juillet 2007.

Le texte présenté par la CFE/CGC proposait quelques modifications. Quant à la CGC-PME, elle reprenait à son compte la période de 3 mois de dérogation supplémentaire, mais proposait d’étaler jusqu’au 24 juillet la fermeture progressive. « Il y avait là, indiquait Jean-Marc Cavagnara à la fin de la réunion, matière à un accord, dès lors que les principes ne contredisaient pas ceux définis à l’issue de la rencontre de mardi dernier ». Mais le Medef, dont le texte avait reçu l’aval de FO et la CFTC, « a campé sur ses positions ».

Selon la formule de Jean-Marc Cavagnara, « il revient désormais à chacun de prendre ses responsabilités ». Pour notre part, ajoutait-il, « nous prendrons les nôtres afin que la loi soit appliquée ».

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !