Liste des auteurs

Nathalie Paul | La Tribune.fr - 24/05/07

Poweo veut réinventer la consommation d’énergie

jeudi 24 mai 2007 par Nathalie Paul

Le distributeur et producteur alternatif d’énergie Poweo proposera des forfaits à ses clients d’électricité et de gaz, dans le cadre de l’ouverture du marché des particuliers à la concurrence, le 1er juillet 2007. Son objectif : offrir aux consommateurs des prix inférieurs aux tarifs réglementés d’EDF et GDF. Il vise 1 million d’abonnés particuliers à horizon 2010.

A un peu plus d’un mois de l’ouverture du marché de l’énergie grand public à la concurrence, le 1er juillet 2007, Poweo fourbit ses armes. Le distributeur et producteur alternatif d’énergie (électricité et gaz) a présenté ce jeudi matin sa gamme de produits qui devrait lui permettre d’avoir 1 million de clients privés et 200.000 clients professionnels d’ici à 2010.

Pour conquérir sa nouvelle clientèle, Poweo, qui fournit en électricité quelque 80.000 professionnels, mise sur les forfaits de consommation d’électricité et de gaz. Ces forfaits mensuels doivent permettre aux consommateurs d’avoir une meilleure gestion et meilleure compréhension de leur consommation. Grâce aux forfaits, Poweo garantit un prix inférieur aux tarifs réglementés, appliqués par EDF et GDF. "Les prix de l’électricité fournie sont 10% moins cher que les tarifs réglementés", assure Charles Beigbeder, PDG de l’opérateur. Le forfait global, qui comprend l’abonnement et la fourniture d’énergie, présentera ainsi un tarif de 5 à 7% moins cher que la facture EDF, promet le groupe.

Pour convaincre de l’utilité du mode forfait, contre la tarification réelle appliquée par EDF, Poweo met en avant le fait que les consommateurs savent chaque mois ce qu’ils utilisent comme énergie et peuvent adapter leur forfait à leur besoin, ou l’inverse. Poweo promet ainsi une vraie maîtrise de son budget. Et en cas de sous utilisation du forfait, Poweo rembourse la différence, lors d’une mise à niveau annuelle. Le groupe met en place un dispositif permettant un suivi au jour le jour de la consommation.

La Poweo Box

Le dispositif de suivi de la consommation passe notamment par la mise en place d’une "Poweo Box". Ce petit boîtier de la taille et à l’aspect d’une Game Boy, permet le suivi chez soi, en direct, de sa consommation. Ce boîtier se branche directement sur le compteur électronique (exclusivement) EDF, et est relié aux serveurs Poweo par une connexion ADSL. Elle sera mise en place officiellement en septembre.

La Poweo Box sera commercialisée par le biais de la grande distribution. Le nom des partenaires n’est pas encore dévoilé, mais le boîtier devrait être distribué dans les hypermarchés et le réseau de distribution spécialisé en électrodomestique.

Poweo permet également aux utilisateurs de suivre leur consommation sur Internet, s’ils n’ont pas la Poweo Box. Internet est d’ailleurs un des vecteurs privilégiés par le groupe pour acquérir de nouveaux clients. Le site Internet de Poweo permettra de souscrire à l’offre dès le 1er juin prochain, pour une mise en service au 1er juillet.

Enfin, outre, le caractère pratique et économique du système de suivi des consommations, Poweo communique sur l’aspect éco-responsable des consommateurs.

2007 en pertes

Côté objectif, Poweo se veut confiant sur sa capacité à gagner des abonnés. "Nous sommes quasiment le seul opérateur alternatif face à EDF et GDF", explique Charles Beigbeder. "Notre objectif de conquérir 300.000 foyers en 2007, soit 30% de part de marché, est un objectif prudent", assure le PDG. "Toute la question est de savoir à quel rythme nous allons acquérir ces clients", précise toutefois le PDG.

Le rythme de gain de nouveaux clients aura en effet un impact significatif sur le compte de résultat du groupe en 2007. "Nous nous attendons à une perte en 2007", explique le PDG du groupe. "Mais la perte sera plus ou moins importantes en fonction de la rapidité d’acquisition de nouveaux clients", détaille-t-il.

Ces pertes s’expliquent par un investissement de 2 milliards d’euros à horizon 2010 pour le développement de capacité de production en propre, ainsi que par des coûts de marketing entre 7 et 10 millions d’euros, ou encore 8 millions investis dans les systèmes d’information.

A plus long terme, si l’année 2007 affichera un résultat négatif, l’exercice 2008 devrait être quant à lui proche de l’équilibre. L’année 2009 marquera le retour à la profitabilité pour Poweo, prédit Charles Beigbeder.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !