Liste des auteurs

AFP / 28 novembre 2012

Près de 500 salariés des centrales thermiques rassemblés à Paris

jeudi 29 novembre 2012

Quelque 450 salariés des centrales thermiques EDF et Eon se sont rassemblés mercredi à Paris devant l’immeuble où se tenait un colloque de l’Union française de l’électricité (UFE) pour protester contre les pertes d’emplois dans leur secteur, selon la CGT, co-organisatrice du mouvement avec FO.

Nous avons voulu faire entendre notre voix et réaffirmer que la filière est un élément indispensable pour l’équilibre du réseau d’électricité alors que l’UFE doit évaluer les implications de la transition énergétique en France, a affirmé à l’AFP Loïc Delpech (CGT), selon lequel les manifestants étaient au moins 450.

Il explique que le tableau est des plus sombres pour les salariés du thermique à flammes après la décision de la fermeture d’ici à 2015 d’un tiers du parc de production d’EDF et d’Eon France.

Cela se traduira par la perte de 1.235 emplois directs et au moins le double d’emplois indirects, a ajouté M. Delpech.

Le syndicaliste cite la fermeture prévue de dix tranches (unités de production) dans cinq centrales thermiques d’EDF : deux à La Maxe (Moselle), une à Bouchain (Nord), trois à Blénod (Meurthe-et-Moselle), deux à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) et deux au Havre (Seine-Maritime).

Eon France entend toujours fermer cinq tranches sur les sept que comptent ses quatre centrales à charbon situées à Saint-Avold (Moselle), Hornaing (Nord), Lucy (Saône-et-Loire) et Gardanne (Bouches-du-Rhône).

Fin septembre, la filiale du numéro un allemand de l’énergie, qui compte 885 salariés en France, a annoncé un projet de réorganisation de ses activités de production d’électricité à partir du charbon de sa filiale SNET et prévoit la suppression de 215 postes via un plan de départs volontaires.

Une délégation de l’intersyndicale CGT, FO et CFE-CGC d’Eon France a été reçue mercredi au ministère du Redressement productif qui a promis de réunir une table ronde sur l’avenir des centrales à charbon menacées de fermeture, selon M. Delpech.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !