Liste des auteurs

Propositions : Un pôle public national de l’énergie

mardi 23 août 2005 par FNME-CGT

La concurrence dans le secteur de l’énergie constitue un échec social, économique et industriel. C’est pourquoi la CGT réaffirme la nécessité de construire un pôle public de l’énergie et propose la création d’une Agence européenne de l’énergie.

La mise en place de la libéralisation du marché de l’électricité en Europe a conduit à d’énormes gaspillages (pas moins de 90 milliards d’euros engloutis dans les fusions-acquisitions des grands groupes), des drames sociaux (quelque 250 000 emplois supprimés dans le secteur) et a retardé la réalisation des investissements indispensables (infrastructures de production et de transport notamment). N’est-il pas symptomatique que l’expérience désastreuse du Royaume Uni conduise aujourd’hui l’Etat à reprendre le contrôle de « British Energy », le plus gros producteur d’électricité privatisé il y a quelques années ?

Des défis à relever

Les graves ruptures d’approvisionnement en électricité intervenues en Californie, en Nouvelle Zélande, au Brésil, en Scandinavie, à New York et dans le nord-ouest des Etats-Unis ou encore en Italie montrent de plus que la pénurie n’est pas si loin et que le système que l’on veut imposer n’est pas en capacité de relever les grands défis posés. La France n’échappe pas à ces risques, comme l’a démontré l’épisode de la canicule. De nouvelles tensions sont d’ailleurs perceptibles cet hiver et dévoilent l’impérieuse nécessité d’investir dans de nouveaux moyens de production.

Avant de poursuivre plus avant dans la voie de la déréglementation, la CGT revendique la réalisation d’un vrai bilan de celle-ci, au plan national et européen, sur la base d’indicateurs intégrant les questions sociales, environnementales et de service public.

Des coopérations européennes

Les entreprises de l’énergie dont EDF, Gaz de France, Areva, pourraient s’engager dans de véritables coopérations à l’échelle internationales qui permettraient de répondre aux besoins de tous dans le respect de la planète et des générations futures. En tant que produit vital, bien public mondial, l’énergie doit être soustraite aux règles de la concurrence, érigées comme un dogem par les politiques européennes.

Une Agence européenne de l’énergie

Aussi la CGT réaffirme-t-elle la nécessité de constituer un pôle public de l’énergie et propose, en outre, la création d’une agence européenne de l’énergie.

Cette agence aurait mission de favoriser les coopérations et d’impulser la mise en œuvre de politiques cohérentes permettant de relever les grands défis que constituent l’indépendance énergétique européenne, la sécurité d’approvisionnement, le respect de l’environnement et des engagements de Kyoto et l’amélioration des conditions sociales.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !