Liste des auteurs

NOUVELOBS.COM | 07.11.05

RTM : les syndicats font appel

mardi 8 novembre 2005
Les syndicats de la Régie des transports de Marseille contestent la décision du Tribunal de grande instance déclarant leur grève de 32 jours illégale.

L es syndicats de la Régie des transports de Marseille (RTM) ont fait appel lundi 7 novembre de la décision du tribunal de grande instance de Marseille (TGI) déclarant leur grève de 32 jours illégale, a-t-on appris auprès de l’intersyndicale.

"Nous avons déposé un appel auprès de la Cour d’appel d’Aix-en-Provence et nous espérons que la justice se prononcera rapidement", a déclaré Alain Vercelonne, représentant de la CGT à la RTM.

Une date pour l’audience d’appel pourrait être connue dans la journée, a précisé le responsable juridique de l’Union départementale de la CGT, Avelino Carvalho.

Selon les organisations syndicales départementales, la décision prononcée vendredi dernier par le TGI "remet en cause le droit de grève en France".

Les syndicats de la RTM, qui ont déposé un nouveau préavis de grève pour vendredi, rencontreront la direction de la régie des transports mardi matin. Des représentants de la direction du travail assisteront à cette réunion, a indiqué la CGT.

"Conséquences économiques et sociales"

Le nouveau préavis de grève mentionne le "rétablissement d’un véritable dialogue social, le retrait du plan d’entreprise, le développement des emplois et la majoration des salaires".

"Les revendications ont trait aux conséquences économiques et sociales des décisions déjà prises par l’entreprise y compris au niveau de l’exploitation du tramway", a précisé Jean Sicard, délégué départemental CFDT.

Faute d’accord, les bus et les métros marseillais pourraient de nouveau rester au dépôt vendredi.

Les syndicats avaient lancé la grève fin septembre pour obtenir le retrait de la délégation de service public votée par la communauté urbaine de Marseille pour ouvrir l’exploitation du futur tramway à un opérateur privé aux côtés de la RTM. Les grévistes assimilent cette délégation de service public à un début de privatisation de la RTM.

"Sommes spontanées"

Un médiateur, nommé par le gouvernement, avait proposé la création d’une filiale associant la RTM et un opérateur privé, mesure rejetée par les syndicats qui souhaitent que l’exploitation du tramway soit gérée uniquement par la RTM.

Le délégué départemental de la CGT, Jean-Paul Laporta, a estimé lundi qu’il "y a des possibilités d’avancées, notamment si le médiateur revient pour vraiment faire le médiateur".

Il a indiqué que la CGT avait lancé une collecte pour les traminots grévistes de la RTM. "Nous recevons déjà des sommes spontanées de toute la France", a-t-il ajouté.

Une journée d’action est prévue par l’UD CGT le jeudi 10 novembre avec un rassemblement à Marseille pour "l’emploi, les salaires et le service public". Des préavis de grève ont été déposés par des employés du Conseil général et régional ainsi que de la ville de Marseille, selon la CGT. La FSU a décidé de s’associer à cette journée, a indiqué un des ses responsables départemental Jean-Paul Beauquier.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !