Liste des auteurs

Feryel Gadhoum |. Le Figaro le 02/06/2008.

RWE s’allège en Allemagne sous la pression européenne

lundi 2 juin 2008 par Feryel Gadhoum

Les allemands n’ont pas envie d’un long bras de fer avec la Commission européenne. Après le numéro un de l’énergie, E.ON, qui va se séparer de son réseau de lignes à haute tension, c’est au tour de RWE de lâcher du lest.

Le numéro deux allemand va ainsi vendre, dans les deux ans, son réseau de transport de gaz pour mettre un terme à l’enquête bruxelloise sur de présumées manœuvres anticoncurrentielles. L’énergéticien explique que cette démarche ne constitue pas pour autant « un aveu de culpabilité ». La Commission attend de voir l’effet qu’aurait cette cession sur le marché avant de clore sa procédure, mais elle apprécie déjà le geste.

Il y a deux ans, la commission de la Concurrence a ouvert une enquête géante dans les principaux pays européens où les acteurs nationaux sont soupçonnés d’avoir durci les barrières à l’entrée pour les nouveaux acteurs.

Dans le gaz, outre RWE, le français GDF et le belge sont dans le collimateur. Deux groupes qui n’envisagent pas de devancer les desiderata de Bruxelles en annonçant des cessions d’actifs avant la clôture de l’enquête. Gaz de France estime en effet qu’il dispose de suffisamment d’éléments pour prouver que le marché français est ouvert et que le gestionnaire du réseau de distribution de gaz, GrTGaz, est indépendant. Le groupe dirigé par Jean-François Cirelli semble serein sur ses arguments de défense.

Mais il faut avouer que la précipitation des Allemands à satisfaire l’exécutif européen donne un mauvais signal au moment où la Commission doit voter la directive sur la séparation des réseaux ou « unbundling ». L’Allemagne et la France s’y opposent farouchement mais les opérateurs allemands semblent prêts à faire des sacrifices. EDF et GDF refusent de transiger. Tous seront fixés sur leur sort vendredi, date à laquelle la Commission rendra sa décision.

En attendant, RWE veut vite grandir. Le groupe ne veut pas de cash en échange de ses actifs mais des infrastructures ailleurs en Europe.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !