Liste des auteurs

La Tribune.fr - 04/06/07

Réchauffement climatique : la Chine ne veut pas amputer sa croissance

lundi 4 juin 2007
A deux jours du G8, les autorités chinoises réaffirment leur volonté de ne pas sacrifier le développement économique de leur pays à la lutte contre le réchauffement de la planète.

C’est une première pour un pays en développement. La Chine vient de fournir un document de 62 pages dans lequel est exposée la stratégie qu’entend suivre le gouvernement chinois en matière de lutte contre le réchauffement climatique... Soixante deux pages mais pas de grandes nouveautés puisque ce texte se borne à reprendre des mesures déjà annoncées les années précédentes.

La Chine n’affiche en particulier pas d’objectif chiffré de réduction des gaz à effets de serre."Le fait que la Chine n’ait pas un objectif de réduction chiffré ne signifie pas que la Chine n’assume pas sa responsabilité en matière de lutte contre le réchauffement climatique", a affirmé Ma Kai, ministre chargé de la Commission nationale pour la réforme et le développement (CNRD), principal organe de planification économique. "Réaliser l’objectif gagnant-gagnant du développement économique et du respect de l’environnement sera la contribution chinoise au développement durable du monde et aux efforts mondiaux pour faire face au changement climatique", a-t-il assuré.

Ma Kai a de nouveau appelé les pays industrialisés, sources, a-t-il souligné, de 95% des émissions de CO2 "de l’industrialisation à 1950" et de 77% d’entre elles de "1950 à 2000", à assumer leur responsabilité historique en fournissant "une assistance financière et technique pour aider les pays en développement à lutter contre le changement climatique".

La publication de ce document à deux jours du G8 et quelques jours après une initiative des Etats-Unis sur le climat ne doit évidemment rien au hasard. Pour Greenpeace, la publication du rapport chinois, avant la réunion du G8, n’est pas le fruit du hasard. La Chine "peut utiliser le document comme un outil de négociation pour obliger les pays industrialisés à s’engager encore plus dans la lutte contre le réchauffement climatique et à tenir leurs promesses de réaliser des transferts de technologie", a réagi Yang Ailun, spécialiste du réchauffement climatique à Greenpeace Chine.

Le président américain George W. Bush a annoncé la semaine dernière vouloir soumettre au G8, qui se tiendra de mercredi à vendredi à Heiligendamm (nord-est de l’Allemagne, champion des carburants verts (éthanol, biodiesel) et qui a été invité avec le Mexique, la Chine, l’Inde et l’Afrique du sud au G8, compte se faire entendre sur ces quetsions d’environnement et de réchauffement climatique, en soulignant le lien avec la lutte contre la pauvreté.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !