Liste des auteurs

Pierre-Henri Lab | L’Humanité du 23.01.2008

Régimes spéciaux : a mobilisation sur les retraites est relancée

jeudi 24 janvier 2008 par Pierre-Henri Lab
Régimes spéciaux . 50 000 personnes ont défilé à Paris à l’appel de la CGT pour peser sur les négociations sur les régimes spéciaux et s’opposer à l’allongement de la durée de cotisation.

Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. À l’appel des fédérations CGT de l’énergie, des transports et de la SNCF et des syndicats de cheminots CFDT, CFE-CGC, UNSA et CFTC, les 50 000 salariés qui ont défilé entre la gare d’Austerlitz et Montparnasse à Paris ont adressé un cinglant démenti au gouvernement. « Non, le dossier des retraites des régimes spéciaux n’est pas clos ! » Le président de la République et le premier ministre qui l’espéraient en promulguant jeudi dernier les décrets de réforme au Journal officiel, en sont pour leurs frais.

un premier rendez-vous

« Il faut continuer à se mobiliser. La négociation se poursuit. Le gouvernement a dû reculer sur le contenu des décrets par rapport à son projet initial en abaissant le seuil pivot de la décote. Je suis convaincu que l’on peut encore obtenir des avancées », explique Sébastien, contrôleur SNCF à Alès. Nadia, jeune agente commercial de GDF à Paris, fait le même constat : « Dans l’énergie, les négociations viennent seulement d’entrer dans le vif du sujet. Alors, les décrets, c’est surtout un coup pour nous démoraliser et pour rassurer les patrons. » Et puis, « la bataille pour empêcher un nouvel allongement de la durée de cotisation à quarante et un ans voir quarante-deux ans, comme le souhaite le MEDEF, ne fait que commencer », soutient Claude retraité marseillais d’EDF, qui estime que « la manifestation d’aujourd’hui n’est qu’un premier rendez-vous ».

Si le gouvernement n’en a pas fini avec les régimes spéciaux et les retraites en général, il est un autre dossier aussi épineux sur lequel les manifestants font tout autant preuve d’opiniâtreté. Le pouvoir d’achat est dans toutes les têtes. Les manifestants s’époumonent en hurlant leurs revendications de hausse des salaires et des pensions, brocardant « les 170 % d’augmentation que s’est octroyés le chef de l’État » et énumérant les records atteints par les bénéfices de GDF et d’EDF. Les revendications relatives à l’avenir du service public sont également mises en avant. Gaziers et électriciens s’opposent toujours à la privatisation de GDF, en exigeant sa fusion avec EDF. « La fusion avec Suez, pour nous, c’est la rigueur salariale, la casse de l’emploi et la dégradation des conditions de travail. Pour les usagers, c’est la flambée des prix de l’électricité et du gaz », affirme « Fredo », de Saint-Étienne, qui « fait de la pub » pour le blog que vient d’ouvrir son syndicat pour informer les usagers [1]. De leur côté, les cheminots réclament « un moratoire sur le plan fret qui menace l’emploi et est contraire aux impératifs de réductions des gaz à effet de serre ». Beaucoup craignent « une filialisation de l’activité, puis sa privatisation ». peser sur les négociations

En tête de cortège, les responsables syndicaux affichent leur satisfaction. « S’il fallait une démonstration que le dossier des régimes spéciaux n’est pas clos, c’en est une », déclare, sourire aux lèvres, le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault. Le responsable syndical qui rappelle l’opposition de sa confédération à tout nouvel allongement de la durée de cotisation, « espère que la conférence du 6 février (sur la protection sociale - NDLR) avec le président de la République sera de nature à nous éclairer sur les échéances et les modalités par lesquelles nous allons pouvoir faire un point général sur la situation des retraites dans notre pays ». À l’instar de son homologue de la fédération des cheminots, Didier Le Reste, le secrétaire général de la fédération de l’énergie, Frédéric Imbrecht, apprécie « la relance de la mobilisation qui doit permettre de peser sur les négociations en cours dans l’énergie ». Et de préciser : « Nous souhaitons donner des suites à cette journée. Nous allons proposer à l’interfédérale de prendre des initiatives unitaires pour maintenir la pression. »

[1] www.edf-gdf-loire-cgt.com/

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !