Liste des auteurs

AFP / 06 décembre 2012

Restructurations chez E.On : un député PCF interpelle le gouvernement

mardi 11 décembre 2012

Le député communiste du Nord Jean-Jacques Candelier a appelé jeudi le gouvernement à sortir de son mutisme sur l’avenir des centrales thermiques en France du groupe allemand E.On, et en particulier celle du Douaisis.

E.On France veut fermer cinq tranches sur les sept que comptent ses quatre centrales à charbon situées à Saint-Avold (Moselle), Hornaing (Nord), Lucy (Saône-et-Loire) et Gardanne (Bouches-du-Rhône).

Ces restructuration se poursuivent sans aucune réaction réelle des dirigeants politiques alors que ce sont plusieurs centaines d’emplois qui sont menacés, dénonce le député dans un communiqué, intitulé E.On : le gouvernement doit sortir de son mutisme.

Le groupe E.On réalise des milliards (d’euros) de profits. Le gouvernement ne peut rester plus longtemps muet ! Il doit faire toute la transparence sur les négociations actuelles autour d’un repreneur pour le parc de centrales E.On, poursuit-il.

Le gouvernement, selon Jean-Jacques Candelier, doit entendre les salariés et la volonté de nationalisation portée notamment par le syndicat CGT. C’est urgent pour les populations déjà confrontées à des difficultés sociales de plus en plus lourdes. C’est urgent pour l’avenir industriel de notre pays.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !