Liste des auteurs

Article de Philippe Le Coeur paru dans Le Monde du 13.10.06

STMicroelectronics installe en Chine une usine utilisant les technologies les plus modernes

vendredi 13 octobre 2006 par Philippe Le Coeur

Les fabricants de semi-conducteurs franco-italien STMicroelectronics et sud-coréen Hynix ont inauguré, mardi 10 octobre en Chine, à Wuxi - à deux heures de Shanghaï -, une unité de production construite en commun.

Cette usine, qui emploie 2 000 personnes, a coûté 2 milliards de dollars (1,6 milliard d’euros). Elle a été financée pour un tiers par STMicroelectronics et pour deux tiers par Hynix.

STMicroelectronics confirme ainsi sa stratégie de "rééquilibrage" géographique de ses activités industrielles, au profit de l’Asie, engagée depuis deux ans.

Aujourd’hui, ce continent représente déjà 46 % de la production du groupe (en volume), contre 44 % pour l’Europe, selon les syndicats. Il y a cinq ans, l’Europe comptait encore pour 60 % de la production et l’Asie pour 20 %.

Avec cet investissement, l’industriel franco-italien franchit toutefois un pas supplémentaire dans ce mouvement de relocalisation. L’usine de Wuxi est en effet une unité de diffusion, c’est-à-dire chargée de la partie à plus forte valeur ajoutée de la fabrication des puces électroniques - leur dessin sur le silicium.

STMicroelectronics dispose certes déjà de capacités de diffusion en Asie, à Singapour. Mais celles-ci ne travaillent pas avec les technologies les plus avancées.

Ce qui n’est pas le cas de l’unité de Wuxi, qui a été construite pour fabriquer des composants sur des tranches de silicium de 200 mm de diamètre, mais aussi de 300 mm de diamètre.

CRAINTES DES SYNDICATS

Wuxi est ainsi la première unité de STMicroelectronics à utiliser cette dernière technologie - la plus avancée dans le secteur - pour une production en volume.

"Ce sont les technologies les plus anciennes - les fabrications sur des tranches de 150 mm - que l’on regroupe en Asie", a assuré à plusieurs reprises, ces derniers mois, la direction de STMicroelectronics.

Elle se défendait ainsi de vouloir procéder à du "tout-Asie" en matière de production comme les syndicats en ont exprimé la crainte.

"Le 300 mm, on peut le faire en Europe. Il n’y a aucune raison que nous ne soyons pas compétitifs", a aussi répété la direction de l’industriel.

De fait, STMicroelectronics dispose en Europe de deux sites potentiellement capables de produire en 300 mm : Crolles 2, en Isère, et Catane, en Italie.

Le premier, partagé avec le néerlandais NXP (ex-Philips) et l’américain Freescale, n’est utilisé que pour des travaux de développement. Quant au second, il est vide : les premiers équipements de production doivent y être installés début 2007.

"Il faut avoir des marchés à servir, c’est-à-dire des volumes suffisants à produire pour lancer de telles lignes", explique depuis des mois la direction du fabricant.

A Wuxi, les volumes sont là. Ils sont générés par les composants mémoires, dont Hynix est l’un des premiers fabricants mondiaux.

En l’occurrence, l’usine produit dès à présent des mémoires DRAM (utilisées dans les ordinateurs). A partir de mi-2007, elle fabriquera aussi des mémoires NAND (utilisées dans les lecteurs MP3).

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !