Liste des auteurs

La Tribune.fr - 27/02/08

STMicroelectronics : l’Etat français se renforce dans le capital

mercredi 27 février 2008
L’Etat français annonce l’acquisition d’environ 2,85% du capital de STMicroelectronics au groupe italien Finmeccanica pour quelque 260 millions d’euros afin de préserver l’indépendance du groupe de semi-conducteurs franco-italien.

C’est une information qui ne va pas passer inaperçue et qui devrait faire parler aujourd’hui sur les marchés. L’Etat français annonce avoir acquis environ 2,85% du capital de STMicroelectronics au groupe italien Finmeccanica pour quelque 260 millions d’euros afin de préserver l’indépendance du groupe de semi-conducteurs franco-italien. Et pour bien marquer la volonté de Nicolas Sarkozy de défendre les fleurons de l’industrie française, le communiqué est signé de l’Elysée et non pas de Bercy.

L’opération, d’un montant de dix euros par action, permettra le rééquilibrage des participations des Etats français et italien dans le groupe à 13,75% chacun environ contre 10,9% et 16,6% respectivement auparavant, précise l’Elysée dans un communiqué.

"L’accord prévoit en outre un éventuel complément de prix égal à 40% de l’écart, s’il est positif, entre la moyenne du cours de Bourse (pondéré sur trois mois) dans un an et le prix d’achat de dix euros (dans la limite de quatre euros par action)", ajoute l’Elysée.

"Pour le président de la République, cette transaction vise à préserver l’indépendance de l’entreprise et la stabilité de son actionnariat, tout en favorisant son développement à long terme et son rôle dans le secteur des nanotechnologies en France", poursuit le communiqué.

Parallèlement, le ministère de l’Economie, des Finances et de l’Emploi a annoncé ce mercredi avoir validé le programme de développement de STMicro présenté en juillet pour les sites de Crolles pour 2008-2012, incluant une demande de subvention.

En mai 2007, le président de la CGC, Bernard Van Craeynest, s’était dit favorable à des aides pour maintenir des activités de recherche à l’usine de Crolles qui emploie 3.600 personnes à la fabrication de semi-conducteurs.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !