Liste des auteurs

STEPHANE REVEL - La Marseillaise le 19.11.2008

Saint-Menet, pépite du chocolat marseillais

jeudi 20 novembre 2008 par STEPHANE REVEL
Inauguration. La société Net Cacao a ouvert une boutique de chocolaterie dans son fief de l’Huveaune. Une manière de se démarquer de son histoire originelle en cultivant l’authentique.

Ce n’est pas une boutade, mais les experts en chocolat ont constaté que pendant les grandes crises qui frappent les économies occidentales, les gens se précipitent sur quelques valeurs sûres qui font la renommée de la gastronomie nationale. C’est ce qu’ont observé les dirigeants et salariés du bon chocolat de Saint-Menet, dont les effluves dépassent le cadre étroit de la bande autoroutière, lorsqu’ils ont ouvert hier leur boutique tout au fond du parking de la maison mère.

« Il faut pérenniser notre savoir-faire, faire connaître notre production pour marquer notre différence, assure la coresponsable du site, Véronique Théry, alors que nous sommes en capacité d’assurer la moitié de la production nationale ! »

Mais avant d’arriver à cet écoulement, qui comblerait les prévisions les plus optimistes, les objectifs fixés sont d’assurer la renommée de la célèbre fève équatoriale qui fait la différence de Saint-Menet sur ce terrain très spécialisé de la production chocolatière.

Aujourd’hui, bien que sous-traitant de la multinationale Nestlé, l’entreprise Net Cacao essaye de faire son trou afin d’arriver à être reconnue sur différentes places du marché. L’entreprise exporte ses pépites aux Etats Unis d’Amérique, mais aussi en Allemagne où cette nouvelle gamme de produit connaît un succès incontestable.

Une gamme parmi une série de sept combinaisons. « Dans cette boutique, les saveurs du monde entier sont réunies dans un chocolat à 100% marseillais », explique le monsieur produit, René Gambari.

Un ancien officier de la marine marchande qui assure aujourd’hui les visites de l’usine et qui dit « être tombé dans le chocolat il y a trente ans » quand la direction de l’époque lui proposa d’entrer dans cette confrérie très recherchée sur tous les continents.

La singularité de Saint-Menet c’est cette fève ivoirienne ou latino américaine qui arrive par bateau dans le port de Marseille et qui subit, en pâte, plusieurs malaxages et mixages sur des chaînes de montage dignes des « Temps Modernes ». Noir ou au lait, à déguster ou à pâtisser, en tablette ou en pépite ou palet au poids, le chocolat de Saint-Menet est plus qu’un chocolat délicieux ou une recette inimitable. « C’est une pièce maîtresse du patrimoine historique de la cité phocéenne, une tradition chère au cœur des Marseillais. »

Hier, pour cette grande première, des visiteurs se pressaient pour acheter le célèbre produit à prix d’usine ou admirer quelques pièces de cette épopée du chocolat dans un petit coin musée.

« Nous espérons avec cette nouvelle activité attirer les touristes sur la route de la Commanderie ou du futur château de la Buzine afin de montrer que toute activité industrielle n’est pas morte dans la vallée de l’Huveaune. »

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !