Liste des auteurs

Séquestration du gaz carbonique : Ottawa confirme les fonds

vendredi 25 avril 2008

Le gouvernement du Canada a tenu une promesse faite plus tôt cette année de remettre 5 millions de dollars à la Nouvelle-Écosse pour appuyer un projet de recherche sur le stockage du gaz carbonique.

Cette somme provient d’un fonds de 250 millions de dollars que le fédéral a annoncé le 26 février dernier.

Ce projet de recherche consiste à capter et à entreposer des émissions de dioxyde de carbone, l’un des principaux gaz à effet de serre. L’Université Dalhousie, à Halifax, effectuera cette recherche.

Le ministre fédéral des Ressources naturelles, Gary Lunn, a déclaré que le potentiel du stockage souterrain du gaz carbonique est déjà bien connu dans l’ouest du pays, mais qu’il reste du travail à faire en ce domaine dans la région de l’Atlantique.

Les émissions de gaz à effet de serre préoccupent particulièrement la Nouvelle-Écosse. Environ 75 % de l’électricité consommée dans la province provient de centrales au charbon polluantes.

Le ministre de l’Environnement de la Nouvelle-Écosse, Mark Parent, a précisé que son gouvernement envisage de stocker ce gaz carbonique dans les galeries d’anciennes mines de charbon.

Ce projet, s’il s’avère concluant, aiderait la province à atteindre son objectif de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre à un taux inférieur à celui de 1990 d’ici 2020.

Le stockage du gaz carbonique a toutefois des détracteurs qui affirment que ce procédé est coûteux et qu’il n’encourage pas les grands pollueurs à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

Les environnementalistes recommandent plutôt à Ottawa d’investir dans le domaine de l’énergie renouvelable.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !