Liste des auteurs

Un article de Pierre-Henri Lab paru dans L’Humanité du 12 juin 2006

Services publics, le temps des convergences

lundi 12 juin 2006 par Pierre-Henri Lab
Mobilisation . Journée d’action à l’appel de la Fédération des collectifs de défense et de développement des services publics.

La place de la République en partie interdite à la circulation. Ce samedi, les promeneurs parisiens ou les touristes déambulent entre les stands de la CGT, celui de SUD, d’ATTAC, du MRC, de Pour une république sociale (PRS), des Alternatifs et du PCF. Interpellés par les militants, ils sont sollicités ici par le syndicat CGT du nettoiement de la ville de Paris mobilisés, après l’accident grave d’un agent renversé par un automobiliste, pour que la municipalité assure leur sécurité sur les marchés. Là, les fonctionnaires de la petite enfance en grève à l’appel de la CGT contre les restrictions de personnels et ses conséquences, en appellent à l’engagement des parisiens. Un peu plus loin, les militants de la CGT énergie collectent patiemment des signatures contre la libéralisation de l’énergie et la privatisation d’EDF et de GDF tandis que sur le stand de SUD, on expose les conséquences de la libéralisation des services postaux.

Bernard Defaix, porte-parole de la Fédération des collectifs de défense et de développement des services publics aurait souhaité « plus de monde ». « Mais bon, c’est la première initiative de la fédération en direction des Parisiens. Il faut savoir être patient et prendre le temps de la construction », reconnaît-il. La présence presque uniquement militante ne saurait en effet masquer l’importance du déploiement auquel a donné lieu cette journée d’action. 60 initiatives dans le pays et des participations significatives de la population dans plusieurs départements comme le Gard ou l’Ardèche. Sans compter, qu’il est « plutôt rare que des organisations syndicales, des usagers, des élus et des partis politiques se mobilisent ensemble pour la défense et le développement du service public ». De cette journée, Bernard Defaix retient cette « convergence » qui traduit selon lui un changement significatif dans l’approche des partisans du service public. « Les élus, les salariés et leurs syndicats réalisent un effort indéniable pour s’adresser aux usagers et les impliquer. Ici, on se mobilise ensemble pour défendre l’existant mais aussi pour inventer les services publics de demain. » Pour preuve, plusieurs débats se sont tenus sur la question de l’énergie, de l’eau et des transports. La proposition d’un service public du logement défendu par le maire PCF de Bobigny, Bernard Birsinger, suscite l’intérêt de celui consacré à la pénurie de logement public.

L’actualité des déclarations du premier ministre Dominique de Villepin sur la fusion entre GDF et Suez est dans toutes les têtes. Le président PCF du conseil général de Seine-Saint-Denis, Hervé Bramy, fait part de son intention de prendre part à la mobilisation. Le délégué de PRS, François Delapierre, estime que la fusion GDF-Suez est « emblématique ». « Les industriels tentent de se protéger des conséquences de la libéralisation et de la privatisation de l’énergie. Cela démontre que cette politique va aussi bien à l’encontre du développement économique du pays que de la satisfaction des besoins de nos compatriotes. »

La secrétaire nationale du PCF, Marie-George Buffet, interpelle : « Voulons nous vivre dans la jungle ou dans une société qui reconnaît les droits fondamentaux à l’éducation, au logement, aux transports et à l’énergie et qui se donne les moyens de la solidarité pour les garantir ? ». Pour la responsable communiste, « l’avenir des services publics est une question centrale de l’alternative à la droite et au libéralisme ». « On ne peut pas prétendre mettre l’économie au service du social sans remettre en cause ce que la droite à fait. » Et de souhaiter que la gauche s’engage en faveur de renationalisations en cas de victoires aux prochaines échéances électorales. Marie-George Buffet qui mercredi bataillera sur les bancs de l’Assemblée nationale contre la fusion-privatisation de GDF et de Suez, ne veut pas pour autant reconstruire à l’identique. « Les services publics doivent être modernisés pour toujours mieux répondre aux besoins de nos concitoyens. La garantie de cette modernisation, c’est leur démocratisation », soutient-elle.

Les militants syndicaux, associatifs et politiques, les élus et les usagers qui se sont rencontrés samedi place de la République, ont sur ce sujet de nombreuses idées. Bernard Defaix fait part de la volonté de la fédération de s’en saisir. Et d’annoncer qu’« un manifeste des services publics verra bientôt le jour ».

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !