Liste des auteurs

Déclaration de la CGT du 25 Juillet 2006

Suez-Gaz-de-France : La Cgt s’élève contre les méthodes employées par les directions des deux groupes pour faire passer leur projet de fusion

vendredi 28 juillet 2006 par Confédération Générale du Travail (CGT)

Les auditions des présidents de Suez et Gaz-de-France à l’Assemblée nationale, ont fait apparaître les contradictions du projet de fusion entre les deux groupes. La coûteuse campagne de communication engagée depuis 10 jours dans tous les journaux, n’a pour objectif que de dissimuler cette réalité. Les arguments avancés sont bien pauvres alors que les Français ont subi une hausse du prix du gaz de 23 % en un an.

Personne ne conteste que la donne énergétique mondiale et européenne est en train de changer. Par contre, on est en droit de s’interroger si la meilleure manière d’y répondre est de confier notre politique gazière et électrique aux intérêts des actionnaires privés ! Tous les économistes s’accordent à considérer que les investisseurs financiers ont joué ces derniers mois sur la hausse du prix du pétrole et du gaz. En quoi un holding financier comme Suez dont la gestion est déterminée par les marchés financiers, serait mieux à même de mener un projet industriel que des entreprises à capitaux publics ?

Gérard Mestrallet affirme que "des prix bas de l’énergie en France et en Belgique ne le gênent pas". Comment explique-t-il tout à la fois les tarifs de l’eau qu’il pratique et le fait que les actionnaires privés minoritaires de Gaz de France envisagent d’intenter une action contre les pouvoirs publics accusés de ne pas avoir suffisamment relevé les tarifs du gaz de l’année dernière ?

Pourquoi aussi les directions d’entreprise cherchent-elles à faire prendre une décision aux députés avant que ne soient connues les contreparties qu’exigera la Commission européenne en cas de fusion Suez-GDF ?

Nous sommes face à des choix incompatibles avec les méthodes de propagande, de chantage et de lobbying que déploient depuis plusieurs mois les directions des deux groupes. La responsabilité des pouvoirs publics est de mettre un terme à ces pressions et de refuser de prendre une décision politique dans la précipitation et sans en connaître toutes les conséquences.

La Cgt continuera tout l’été sa campagne d’explication pour qu’usagers et élus aient en main toutes les données du dossier.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !