Liste des auteurs

Un article de Cyrille Lachèvre. et Frédéric de Monicault. Paru dans Le figaro du 23 mai 2006,

Thierry Breton incite les Français à « rouler économe »

mardi 23 mai 2006 par Frédéric de Monicault, Cyrille Lachèvre
Le ministre de l’Economie veut accélérer le chantier de l’énergie verte.

« IL FAUT S’HABITUER à cette donnée nouvelle : le pétrole est désormais un produit rare et cher ! » Le ministre de l’Économie et des Finances, Thierry Breton, a lancé hier une nouvelle campagne énergétique, reposant sur un constat implacable. Si la France espère bien obtenir quelques avancées concrètes durant les prochains mois dans la transparence entre l’offre et la demande de pétrole au niveau international, pour réduire les tensions, ces mesures ne suffiront pas à inverser durablement la tendance en matière de prix.

Les consommateurs français doivent en prendre conscience au plus vite et changer dès à présent leurs habitudes. Pour les aider, Bercy a concentré hier ses principales mesures sur l’automobile. Certaines sont d’ordre symbolique, comme la volonté de Thierry Breton d’inscrire dans l’examen du code de la route un lot de questions portant sur la manière de « rouler économe ». D’autres s’inspirent du modèle de la loi Evin, sur le tabac.

Tous les acteurs de la chaîne énergétique seront associés à un effort de sensibilisation générale à la modération de la consommation d’énergie. « Je veux que chaque pompe soit équipée d’un panonceau, que chaque station ait une affiche et que les tickets de caisse reprennent au moins une des recommandations d’économie de carburant », a martelé le ministre.

Prix en temps réel dans les stations-service

Bercy a également annoncé des mesures plus concrètes. L’une des plus novatrices - qui devrait être lancée à la rentrée de septembre - consiste à créer un système d’information en temps réel sur le prix pratiqué dans chacune des 14 000 stations-service en France. Toutes ces informations seront rassemblées sur un site Internet dédié, auquel auront accès les automobilistes. Grâce à cela, chacun pourra connaître précisément les tarifs pratiqués par les stations sur son trajet. Une façon d’accroître la concurrence et - peut-être -de prévenir les abus.

Le développement des biocarburants, « qui va dans le sens de notre indépendance énergétique », fait partie des autres mesures concrètes affichées par Thierry Breton. A compter de 2010, les consommateurs devront pouvoir trouver dans toutes les stations-service à la fois de l’essence et des biocarburants, a souligné le ministre, en fixant notamment comme objectif de doubler la capacité de production de bioéthanol en France.

Actuellement, le plan français en matière de biocarburants prévoit leur montée en puissance afin qu’ils représentent 10% du volume des carburants vendus à l’horizon de 2015. La semaine dernière, Dominique de Villepin avait insisté sur la double nécessité « d’un calendrier volontariste » et d’un plan d’action « précis » avant l’été. Une réunion pour préparer ce plan se tiendra le 7 juin, a indiqué hier Thierry Breton. Cette table ronde réunira à la fois les agriculteurs, les acteurs du monde pétrolier et ceux du monde automobile. Ces derniers, souvent stigmatisés pour leur immobilisme, proposeront-ils des solutions ?

Hier, le ministre de l’Economie a rappelé que Renault s’était engagé à proposer d’ici à 2009 la possibilité de choisir sur la moitié de sa gamme entre un moteur essence et un moteur mixte essence-biocarburant, de type « flexfuel ».

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !