Liste des auteurs

Un entretien réalisé par Mina Kaci et paru dans l’Humanité du 28 mai 2005

« Tisser des liens entre féministes »

dimanche 29 mai 2005 par Mina Kaci
Pour Lilian Halls-French, coanimatrice du réseau européen Femmes et Pouvoir, il ne peut y avoir d’Europe démocratique tant que les femmes n’ont pas les mêmes droits que les hommes.

C’est sans doute le forum qui attirera le plus de monde. Intitulé « Démocratie, pouvoir, égalité des sexes pour une autre Europe », il est piloté par le réseau européen Femmes et Pouvoir, un mouvement né dans la foulée du FSE de 2003. Sa coanimatrice, Lilian Halls-French, détaille le contenu de cette rencontre.

Quel est le fil rouge de votre forum ?

Lilian Halls-French. Loin d’en rester à une énumération et une dénonciation des injustices et des violences envers les femmes, nous entendons avancer des propositions alternatives pour construire une autre Europe. Démocratie, pouvoir, laïcité sont les mots-clés qui guideront notre réflexion. Il ne peut y avoir d’Europe démocratique tant que la moitié de la population, en l’occurrence les femmes, n’auront pas les mêmes droits que les hommes, tant qu’elles n’auront pas la maîtrise des politiques élaborées en leur nom. Donc, pour nous, la démocratie paritaire est un objectif qu’il faut atteindre dans tous les pays européens. Concernant le pouvoir, nous demandons que les associations féministes soient reconnues comme partenaires sociétaux, au même titre que les syndicats, dans les institutions nationales et européennes. Face à un système patriarcal toujours actif, toujours omniprésent, les femmes doivent passer à la phase de conquête de leur place dans les instances de pouvoir, dans les lieux de décisions. Le troisième mot-clé, la laïcité, absolument indissociable de la démocratie, est un thème d’actualité avec le projet de constitution européenne et la montée des intégrismes religieux de tous bords.

Quel bilan dressez-vous de votre réseau féministe - européen ?

Lilian Halls-French. En deux ans d’existence, nous avons pu développer une série d’initiatives en France et ailleurs en Europe. La dernière en date, sans doute la plus importante, a eu lieu le 4 mai dernier, à Bruxelles, où des représentantes d’une vingtaine de pays de notre mouvement ont été reçues par le groupe de la Gauche unie européenne. Nous allons organiser des conférences régionales sur les droits des femmes au niveau des grandes régions d’Europe, en commençant par les pays de l’Est, où les femmes sont particulièrement frappées par les injustices. Le forum de ce samedi constitue une étape essentielle pour continuer à tisser des liens entre les associations féministes d’Europe afin, en ce qui concerne notre réseau, de mettre la question du pouvoir au centre des préoccupations. L’échange régulier nous permet de sensibiliser davantage sur cette question fondamentale, souvent délaissée au profit des hommes. Les animatrices de ce forum ont oeuvré de manière à ce que le respect de la parole de chacune et chacun, l’écoute et la recherche de convergences vers le haut-cela veut dire que nous n’accepterons aucun recul des droits acquis-marquent notre rencontre.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !