Liste des auteurs

Un article de Muriel GREMILLET paru dand Libération le 6 aout 2005

Traque du travail au noir dans le Rhône

samedi 6 août 2005 par Muriel Gremillet

Ouvriers polonais non payés à Saint-Nazaire , maraîchers polonais payés à la tâche dans le Rhône. Depuis quelques semaines, les directions du travail ont décidé de faire la chasse au travail dissimulé, autrement dit au travail au noir. Vendredi, l’inspection du travail de Villefranche-sur-Saône, dans le Rhône, a lancé des procédures contre des exploitations maraîchères du département. Des salariés polonais étaient payés à la tâche, sans versement de charges sociales, alors qu’ils étaient considérés comme des indépendants et enregistrés comme tels dans leur pays.

La FDSEA du Rhône, la filiale de la FNSEA, avait demandé mi-juillet aux pouvoirs publics de « clarifier la situation » concernant la légalité de ces emplois. Ces ouvriers, qui ne sont pas déclarés en France et ne sont donc pas soumis aux charges sociales, sont payés au « service », soit « environ 5 à 7 euros de l’heure contre 12 à 13 euros selon la législation française, dans une profession où la main-d’oeuvre représente entre 60 et 80 % du coût de production », note Robert Verger, président de la FDSEA du Rhône. Des investigations poussées auraient été demandées dans la Drôme, où est installé Novipôle, l’intermédiaire qui a mis en relation les exploitants et les travailleurs polonais. Une nouvelle qui tombe au moment où Gérard Larcher, ministre délégué à l’Emploi, annonce dans le Parisien la multiplication des « opérations coup de poing contre le travail illégal », dans les semaines à venir.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !