Liste des auteurs

Article de Hervé Morin paru dans Le Monde du 30.07.06

Une étude relance le débat sur le stockage géologique du CO2

dimanche 30 juillet 2006 par Hervé Morin

Stocker dans le sous-sol de la planète le gaz carbonique émis par l’industrie paraît une option prometteuse pour lutter contre l’effet de serre. A condition de s’assurer que les fuites seront minimes, sinon nulles. Une étude menée sur un ancien puits de pétrole texan suggère qu’il faudra y regarder à deux fois. L’injection du CO2 modifie en effet rapidement la composition chimique du milieu, comme l’a constaté une équipe conduite par Yousif Kharaka, du Service de géologie des Etats-Unis. Elle a injecté sous pression 1 600 tonnes de CO2 liquide dans une poche aquifère de 24 m d’épaisseur située à 1 500 m de profondeur. Des échantillons tirés de ce réservoir comprenant de la saumure ont ensuite montré une modification de sa composition chimique : son acidité a rapidement augmenté, ce qui s’est traduit par une dissolution des carbonates et d’autres minéraux.

"Cela pourrait finir par créer des passages dans la roche ou les scellements des puits, conduisant à des fuites de saumure et de CO2", écrivent les chercheurs dans la revue Geology de juillet. Divers métaux et composés organiques pourraient suivre le même chemin. "L’impact environnemental pourrait être majeur si de grands volumes de saumure accompagnés de métaux toxiques migraient vers des nappes d’eau potable", mettent-ils en garde. Cette conclusion reste provisoire : six mois après l’injection expérimentale, aucune intrusion de dioxyde de carbone n’avait été détectée dans la formation géologique qui recouvre le réservoir de saumure. La fuite redoutée n’est donc pour l’heure qu’hypothétique. Mais la surveillance est maintenue.

L’enjeu est d’autant plus important que les aquifères salins profonds sont considérés comme les réceptacles à CO2 les plus prometteurs. Leur capacité potentielle de stockage est évaluée entre 350 et 1 000 gigatonnes de gaz carbonique - à rapporter à des émissions mondiales d’origine humaine proches de 30 gigatonnes par an. Les observations de Yousif Kharaka et ses collègues remettent-elles en cause les divers projets d’injection qui pointent çà et là ? Yann Le Gallo, chercheur à l’Institut français du pétrole, n’y voit pas forcément une "mauvaise nouvelle", même s’il reconnaît que la question des fuites de CO2 et du relargage de métaux lourds "préoccupe la communauté des spécialistes du stockage géologique".

ETANCHÉITÉ

Nick Riley, du Service géologique britannique, coordinateur d’un programme européen sur le sujet (CO2GeoNet), n’est pas inquiet : "L’article de Geology donne une image très orientée, en ce qu’il ne précise pas que les réactions chimiques du CO2 avec les fluides et la roche environnante se traduisent aussi par le dépôt de minéraux qui bloquent leur circulation." Il mentionne ainsi l’exemple du site de Sleipner, en mer du Nord, ou la compagnie norvégienne Statoil injecte annuellement un million de tonnes de CO2 dans un aquifère salin sans qu’aucune fuite ait été identifiée à ce jour.

Sur le site de Weyburn au Canada, l’injection de CO2 dans des roches carbonatées s’est aussi traduite par une acidification du milieu pendant quelques mois, avant un retour aux conditions initiales. Là encore, aucune fuite n’a été signalée. Enfin, insiste Nick Reiley, les puits peuvent être conçus pour garantir l’étanchéité au gaz carbonique.

"Pendant que nous tardons à déployer cette technologie par peur des fuites, nous permettons à 100 % du CO2 issu des combustibles fossiles de s’évader dans l’atmosphère. Ce qui aura des conséquences désastreuses en termes de changement climatique, de montée des eaux et d’acidification des océans, remarque encore Nick Riley. Dans ce contexte, je pense que le stockage géologique est un risque à prendre. Il nous reste peu de temps."

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !