Liste des auteurs

Vers quel rapportde forces ?

lundi 17 janvier 2005 par Jean-Emmanuel Ducoin
Avec la perspective du 5 février en tête, de nombreux mouvements de protestations vont jalonner la semaine qui débute. Dans le public. Mais aussi dans le privé

Dans les cercles patronaux, où l’on devise volontiers le cul serré au coin du feu en évoquant le moral de « ses » salariés et de leurs « rythmes de production (forcément) à la baisse », on dit que le mois de janvier, par tradition, est « plutôt calme ». Démenti cinglant ! Face à ce qu’il faut bien appeler « l’infernale poursuite » d’une politique inacceptable, les premiers jours de 2005 n’ont rien de paisible et incitent au contraire à l’enthousiasme combatif. Des grèves et des manifestations sont prévues toute cette semaine, partout, notamment dans les « bastions » du service public : à La Poste, à la SNCF, dans la fonction publique, dans l’éducation nationale. Mais ce n’est pas tout : à ceux qui s’inquiètent légitimement des difficultés récurrentes du secteur privé à jouer pleinement son rôle lors des poussées de fièvre sociale - ce qui constitue l’indéniable maillon faible à toute idée de mouvement social de grande ampleur -, la préparation d’actions pour la défense des 35 heures devrait néanmoins démontrer que rien n’est désormais impossible en ce domaine et que ces « déserts syndicaux » ne sauraient rester pour la nuit des temps des terres en friche. Les déclarations électoralistes de Jacques Chirac sur la baisse d’impôts et les « assouplissements négociés » des lois Aubry ont exacerbé le mécontentement syndical dans le privé, aussi. Face aux chantages des entreprises qui s’engouffrent dans les brèches gouvernementales et remettent ainsi en cause tous les accords sur le temps de travail, les cinq confédérations (CGT, FO, CFDT, CFE-CGC, CFTC) se sont mises d’accord pour des actions communes interprofessionnelles, le 5 février prochain. Un événement très important qui, souhaitons-le, pourrait modifier durablement le paysage syndical et, pourquoi pas, jeter les bases de mobilisations sociales dans la durée.

Autant le dire : ce climat jugé « explosif » inquiète en haut lieu. Un conseiller du président aurait même surpris Jean-Louis Borloo chuchoter cette confidence au chef de l’État, dans les couloirs du palais : « Jacques, attention au retour du social dans l’opinion... » Comment ? « Retour du social » ? L’auteur d’une loi dite de « cohésion sociale » (sic) ne manque décidément pas d’air. Si les thérapies libérales de choc infligées par le gouvernement Raffarin, durement ressenties dans tous les secteurs d’activité, ont quelque peu changé les habitudes et transformant ce mois de janvier en l’un des temps forts de la « riposte » syndicale et citoyenne, les questions sociales, elles, comme le montrent toutes les enquêtes, restent périodiquement en tête des préoccupations des Français. Et pour cause !

Pilote du train fou, Jacques Chirac continue en effet d’accélérer la cadence comme si de rien n’était. La récente batterie de propositions présidentielles destinées à « encourager l’investissement » avec, notamment, l’allégement de la taxe professionnelle, la modulation de la fiscalité et la disparition « d’ici trois ans » des charges sociales des entreprises au niveau du SMIC, ne fait qu’amplifier la tendance à la « suppression des obstacles à la compétitivité », comme le rabâche Seillière. Inutile de se demander pourquoi le baron du MEDEF s’est montré si joyeux, lors des voeux aux « forces vives », de cette priorité « donnée à l’économie »... Quant à Jean-Pierre Raffarin, plus pathétique que jamais, il rêve à voix haute de janvier 2006 comme s’il voulait - déjà - oublier le début 2005. Une année qui verra peut-être l’émergence d’un rapport de forces différent. Autrement différent que celui-ci : tandis que la pauvreté s’enracine, les patrons du CAC 40 ont augmenté leurs rémunérations de près de 30 %, avec une moyenne annuelle s’élevant à 6,25 millions d’euros, l’équivalent de 400 fois le SMIC...

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !