Liste des auteurs

CGT Centrale de Gardanne le 4 juin 2007

des actionnaires gavés une direction muette Des salariés prêts à défendre leur projet et à assurer leur avenir.

lundi 4 juin 2007 par CGT Centrale Gardanne

Depuis des années, la CGT interpelle la direction sur les problèmes de politique de maintenance sur le site et sur l’état des installations. Il semblerait que le verdict soit tombé le jeudi 31 mai : la direction a décidé, sans en informer le personnel ni les Organisations Syndicales ni le CHS-CT et le CMP, qui sont les instances d’informations obligatoires pour toutes modifications. De ce fait la tranche 4, sera pendant un temps certain ou un certain temps ne pourrais tourner qu’au minimum technique.

Quelles sont les raisons de cette décision ??

La mauvaise politique de maintenance pratiquée par les directions de La SNET et de SOPROLIF a montré ses limites. Les choix fait sur cet outil qui à la pointe de la technologie à une époque semble aujourd’hui ne plus être que l’ombre de lui même.

Le manque d’investissements et le tout curatif a eu des effets plus que néfastes sur l’outil en terme technique et en terme de sécurité sur les installations.

Le minimum technique imposé par la direction est dû à des raisons de sécurité semble-t-il ? Probablement que les expertises faites par Alstom et celle faite par un cabinet extérieur pour la SNET, dont nous n’avons bien sûr pas connaissance et qui sont dissimulés aux salariés, semblent loin d’être rassurantes au vue de la décision prise par la direction.

En plus d’un état lamentable de l’installation, les engagements pris par la direction sur de nombreux projets n’ont toujours pas aboutis. Par exemple : le compresseur de lit de secours n’est toujours pas en place ! Le nettoyage par le vide qui devait être en service en décembre ou pour Noël comme se gargarisait notre direction <<ça sera le cadeau de Noël pour la tranche 4 ! >>, il semble que le père Noël ne soit pas passé (pour ceux qui y croient encore !).

Le 18 juin, se tiendra un CMP (Comité Mixte à la Production) où la CGT tentera encore une fois d’en savoir plus afin d’en informer le personnel, si la direction, bien sûr, daigne bien répondre aux questions posées par les représentants du personnel, en espérant bien évidemment que la direction ne continue pas à appliquer la politique de l’autruche.

Un point sur le projet industriel (400 MGW GAZ) : la CGT ne cesse d’interpeller la direction sur l’avancée du projet industriel. La rencontre qui a eu lieu entre la direction et le personnel suite à une mobilisation de la CGT aux côtés des salariés au mois de novembre sur le manque d’informations de l’état d’avancement du projet et où les directions locale et nationale s’étaient engagées à faire un point régulier en CMP ainsi que par le biais de notes internes pour informer le personnel ne sont restés que des engagements non tenus.

Les directions changent mais les méthodes et les mentalités restent les mêmes.

Pour la CGT, il est indispensable que la direction communique sur l’avenir du site et sur l’avancé du projet. A moins que ce manque de communication ne soit encore qu’une stratégie patronale pour laisser planer le doute, sachant que le plus gros problème qui été le raccordement électrique a été réglé (le délai qui était de 48 mois a été ramené à 36). Pourquoi la direction ne communique-t-elle pas sur cette avancée ?

Ou en sommes nous des discussions avec les mairies par rapport au passage de la conduite de gaz ?

Est-ce que le dossier qui aurai dût être remis à la DRIRE avec l’intégration des problèmes de bruits a été fais et déposé ?

Est-ce que le dossier d’étude d’émission de CO2 autour du site est finalisé ?

Est-ce que l’étude de l’impact sur la flore et la faune a été réalisé ? Sachant qu’elle devait être remise fin janvier 2007.

Il est grand temps que la direction respecte ses engagements et réponde aux attentes et inquiétudes des salariés.

La CGT aux côtés des salariés continuera à se mobiliser et lutter pour que les engagements soient respectés et que l’avenir du site soit assuré.

Informations :

Le 08 juin, la direction s’est engagée à transmettre l’accord sur la prime de révision. Comme à son habitude, la CGT consultera les salariés sur le contenu et la signature de celui-ci.

Le 14 juin, bilatérale direction/CGT.

Le 18 juin, aura lieu le CMP pour lequel nous invitons l’ensemble des salariés à interpeller les représentants du personnel pour qu’ils soient porteurs de vos revendications.

Le 20 juin, aura lieu un CHS-CT où la CGT fera remonter l’ensemble des anomalies constatées lors des tournées CHS-CT faites par ses membres.

Le 21 juin , négociations sur prime de révision.

Le 28 juin aura lieu normalement la commission paritaire. Ou au plus tard le première semaine de juillet.

LES VERTIABLES PORTEURS DE PROJET D’AVENIR SUR LE SITE SONT LES SALARIES !.

La CGT avec l’ensemble des salariés continuera à lutter pour l’ avenir de Gardanne..

Version imprimable de cet article Version imprimable

Forum de l'article

Aucune réaction pour le moment!
Répondre à cet article
 
Propulsé�par SPIP 1.9.2b | Suivre la vie du site  RSS 2.0 | Navigateur conseille Get Firefox! espace prive | Téléchargez le Squelette du site

CSS Valide !